Edouard Baer au Théâtre Antoine : on y va ou pas ?

Vous le connaissez pour sa voix suave et ses envolées lyriques, pour sa mythique improvisation dans Astérix et Obélix mission Cléopâtre, pour ses chroniques envoûtantes sur Radio Nova... Mais le connaissez-vous sur les planches ?

Dans le théâtre soudain un homme surgit, l'air en fuite. Qui est à ses trousses ? Y a-t-il vraiment une menace ? Il pourrait faire marche arrière, retourner à sa vie. Il est encore temps. Juste une excuse à trouver : un moment de panique, une erreur d’aiguillage, une rencontre imprévue… Ou au contraire larguer les amarres, pour toujours. Au cours de ce moment suspendu où tout peut basculer, il se prend à imaginer d’autres vies. De grands destins. L’appel du large. Il se rêve Casanova, Bukowski, Thomas Bernhard, Romain Gary... Qu'auraient-ils fait à sa place ? Et moi, si j’étais moi, je ferais quoi ?

Les élucubrations d'un homme soudain frappé par la grâce, tout est dans le titre, nous avons bien affaire à du Baer. Mais est-ce du Baer doux ou du Baer salé ?

Dans un savant mélange de poésie, de théâtre et de philosophie, le comédien médite sur notre condition humaine, avec son lot de digressions et de délires mélancoliques, d'humour absurde et de surréalisme. Il invoque ses mantras, Bukowky, Camus, nous replonge dans notre enfance avec Donald Cardwell et Roger Hartt ; on passe du rire aux larmes en un claquement de doigt, stimulé par des improvisations toujours de bon augure. Baer crée un lien fort avec son public, les silences parlent d'eux même.

Edouard Baer qui fait du Edouard Baer, en une symphonie de mots et de bons mots, comme un hommage facétieux rendue à la langue française, on en veut et on en redemande. Tout est léger, survolé, coule et se déroule comme sur des roulettes - ne vous attendez pas à une dissertation ou à une réflexion poussée de sa part, vous risqueriez fort d'être déçu. Il s'agit de rire pour son simple plaisir. Et qu'il est bon d'y parvenir sans vulgarité ! Dommage toutefois que la caisse de résonnance du théâtre ne soit pas optimale, on rate certaines répliques (c'était vraiment histoire de trouver un bémol). Pour le reste, il ne vous reste plus qu'à prendre votre billet...


Vous aimerez aussi…

SCAF 8
  • Actu

Des graffitis géants… et parfois terrifiants !

Depuis 2003, le français SCAF, graffeur professionnel, investit les rues du monde entier pour des peintures en 3D absolument extraordinaires.

ED 1
  • Actu
  • Photo

15 ans, et déjà pro de la photo

Le jeune lycéen français Emelin Dupieux vient d’être récompensé par un très prestigieux prix de photographie animalière.

Poubelles Mick Jagger
  • Actu
  • Insolite

Drouot a mis aux enchères les poubelles de Kate Moss, Mick Jagger et Damien Hirst

Seriez- vous prêts à acheter le contenu de la poubelle de votre idole ? La question, aussi étrange qu’elle puisse paraître, s’est posée la semaine dernière lors d’une vente aux enchères de la très respectable maison Drouot. Et la réponse est non !

@Julie Montel
  • Actu

Pierre Cardin revêt un nouvel habit

Jusqu’en décembre, l’ancien musée Pierre Cardin, devenu Quai 36, accueille toute une série d’artistes et d’expositions.