Un artiste qui devait exposer 70 000 euros de billets part avec l'argent

"Prends l'argent et tire-toi". Voilà comment un artiste danois a rebaptisé une œuvre composée de deux cadres vides qui devaient être recouverts de billets de banque. Simple coup de com' ou réel braquage ? Enquête de la rédaction.

  • Jens Haaning, "Take the Money and Run", Kunsten Museum of Modern Art, Aalborg

 

1

70.000 euros. C'est la somme des billets prêtés par un musée danois à l'artiste Jens Haaning qui devait s'en servir pour reconstituer une de ses anciennes œuvres représentant un an de salaire au Danemark et en Autriche. Mais au lieu de coller les billets sur une toile, il a finalement décidé de garder la petite fortune pour lui.

"Deux jours avant l'ouverture de l'exposition, nous avons reçu un message de Jens nous disant qu'il n'avait pas produit les œuvres sur lesquelles nous nous étions mis d'accord", a expliqué le directeur du musée. À la place, l'artiste a déclaré qu'il en enverrait d'autres, intitulées "Prends l'argent et tire-toi".

À l'ouverture des caisses, les employés ont pu constater que c'était bien ce que le plasticien avait fait : l'argent n'y était pas et les toiles étaient restées blanches. Passé la stupéfaction, le directeur a été pris d'un fou rire et le musée a décidé de présenter les deux œuvres dans le cadre de son exposition sur le travail moderne. "Elles offrent une approche humoristique et amènent à réfléchir sur la manière dont on valorise le travail".

L'artiste, lui, a défendu son geste, évoquant une façon d'affirmer "que nous avons aussi la responsabilité de remettre en question les structures dont nous faisons partie". "Si ces structures sont complètement déraisonnables, nous devons rompre avec elles".

Cependant, le directeur du musée prendra des mesures contre Jens Haaning dès la fin de l'exposition, en janvier. L'artiste rendra bien évidemment l'argent avant toute procédure, et avec cette histoire, aura profité d'un beau rayonnement international !


Vous aimerez aussi…

Capture d’écran 2021-10-15 103530
  • Actu
  • Insolite

Un grand bol d'air... pas si frais

Et si l’art pouvait changer notre perception de la pollution et de l’évolution du climat ? C’est justement ce que vous propose l’installation Pollution Pods (capsules de pollution). 

Capture d’écran 2021-10-15 094341
  • Actu

Banksy spectaculaire, encore !

Ce jeudi 15 octobre, l’artiste britannique a encore une fois affolé la critique et battu tous les records. 

Culture / Covid 19
Paris VIIIe, le 10 décembre 2020
Théâtre Michel. Filage du « Discours » d’après Fabcaro, de et par Simon Astier.
Photo LP / Fred Dugit
  • Actu
  • Théâtre

Simon Astier au Théâtre Michel : on y va ou pas ?

Vous l'aviez vu dans Kaamelott, Hero Corp ou les productions Golden Moustache, vous le redécouvrirez sur les planches pour son seul en scène Le Discours, spectacle hilarant et désarmant. Mais pas…

@DesignCrowd
  • Actu

Mignons et plus vrais que nature

Et si un cheval mélangé à une sauterelle pouvait donner un nouvel animal adorable ? C'est un pari osé, et pourtant réussi pour l'un des participants à ce concours Photoshop bien particulier.