Une ville qui a du nez

Cet été, trois parfumeurs se sont amusés à parcourir les rues de la ville de Nantes, en en relevant les odeurs, afin de confectionner chacun un parfum à l’image de la cité des Ducs.

Initié par l’équipe du Voyage à Nantes (Van), organisme touristique et culturel de la ville, le projet avait un but simple : « mettre en avant la valeur artistique de la création d’un parfum. Personne n’avait encore reconnu la parfumerie comme une œuvre de l’esprit », souligne le directeur du Van. Trois grands nez de l’atelier Art & Parfum de Grasse, Mélanie Leroux, Marc-Antoine Corticchiato et Bertrand Duchaufour, se sont prêtés au jeu, et ont sillonné la ville pour en capter les odeurs et ambiances olfactives. Les Nantais ont ensuite pu choisir entre les trois productions, et c’est celle de Bertrand Duchaufour qui a été sélectionnée. Selon son créateur, le parfum fait référence - entre autre - aux embruns atlantiques, au magnolia, fleur emblématique de la ville, mais aussi au rhum, en hommage au célèbre gâteau nantais.

Depuis quelques jours, le parfum est enfin disponible à l’achat. Il se présente dans un joli flacon en forme de goutte, dont le fond arrondi ne permet pas de le poser debout. Produit en 11 000 exemplaires, le parfum est un véritable succès, puisque les boutiques reçoivent même des commandes de l’étranger. Et pour cause, c’est un bon moyen d’avoir un peu de Nantes chez soi. Un projet qui sent bon la réussite !