La Sydney Dance Company scintillante dans ab [intra] au Théâtre Chaillot

Théâtre National de la Danse - Chaillot
Du 23 mars au 1er avril 2022

 

5

Quelque part dans le 16e arrondissement de Paris, frappe un véritable séisme. Le temps de quelques représentations exceptionnelles, les intérieurs du théâtre national de la danse Chaillot, véritable temple de ce 6e art, se métamorphosent en un studio sombre, éclairé à la simple lueurs des néons translucides aux couleurs pastel. Sous ces jets de lumières, un, deux, trois, non, 17 danseurs qui se meuvent à l’unisson sous les directions habiles et précises de leur chef d’orchestre, le chorégraphe et directeur Rafael Bonachela. Cette petite vingtaine d’individus, aux corps amovibles et à l’apparence si légère, forment à eux seuls la célèbre Sydney Dance Company, plus grande compagnie contemporaine d’Australie. Des danseurs de très haut niveaux, rassemblés comme un seul et même tableau dans un spectacle baptisé ab [intra], signifiant en latin « de l’intérieur ». Un nom énigmatique, presque mythique pour une heure et quelque de prouesses techniques et corporelles, qui puise son appellation dans la construction même de la chorégraphie : « Le point de départ de la création est une série d’improvisations où j’ai demandé aux danseurs d’être ensemble dans l’instant, de ressentir et d’écouter, de suivre leurs intuitions et impulsions, puis de chercher à mettre par écrit ces instants. Cess phrases écrites ont servi de fil conducteur pour l’enchaînement des mouvements, la partition de danse, le transfert d’énergie de la pensée vers le corps. », a déclaré le directeur de la compagnie.

Une quête du moment présent, un ancrage dans le temps qui passe et qui défile, comme un dernier effort pour capter ce qui compte réellement. Ce spectacle d’une grâce sans précédent, Rafael Bonachela l’a imaginé comme un transfert d’énergie entre l’intérieur et l’extérieur, en s’appuyant sur ses propres instincts humains, naturels et personnels. Un processus créatif dont lui seul a le secret, qui résulte en une implosion, un véritable cataclysme d’émotions et de phrases silencieuses, comme une grande poésie des mots sans les dire. Si le rideau s’ouvre sur une musique presque sourde, les danseurs vont et viennent par la suite au rythme des compositions lyriques et originales de Nick Wales. D’une scène à l’autre, les accents d’un violoncelle, issus d’une composition de Peteris Vask, font vibrer les corps et les cœurs de ces interprètes virtuoses, comme autant de cordes sensibles dans une chorégraphie splendide, qui fait parler les pulsions de ces jeunes funambules aux enveloppes corporelles qui ne font qu’un. A la manière d’un opéra en plusieurs actes, le spectacle commence par un ensemble discret et langoureux, pour se détacher en quelques duos triomphants et trios à l’énergie vitale disposés comme un miroir inversé. Des ensembles époustouflants, oscillant entre synchronisation parfaite et éclatement des instincts primaires, viennent rythmer ce délicieux tourbillon aux jeux de lumières parfaitement maitrisés, auquel il est impossible de ne pas prendre part. Souplesse, concentration et force peu commune sont au service d’une gestuelle athlétique et charnelle à la précision redoutable, qui brille dans les duos aux airs de tragédies grecques et resurgi dans les ensembles passionnés. Un ballet fluide, habile et sensuel, comme une douce invitation à raconter les entrailles humaines sans jamais avoir à prononcer un mot.

Réserver ici

Vous aimerez aussi…

Bintou Dembélé © Christophe Raynaud de Lage
  • Spectacles
  • Contemporain

La Chorégraphie de Bintou Dembélé, Rite de passage II Solo 2, au Musée de L'Orangerie

Musée de l’Orangerie
Lundi 24 juin 2024

Le Musée de l'Orangerie accueille dans la salle des Nymphéas, la chorégraphe Bintou Dembélé et le danseur Meech pour une danse hors du temps !

L'amour chez les autres
  • Contemporain
  • Théâtre

L'amour chez les autres au Théâtre Édouard VIII

Théâtre Édouard VIII
Jusqu'au 19 mai 2024

Rendez-vous au Théâtre Édouard VIII pour découvrir une pièce exceptionnelle et rocambolesque, réunissant 3 couples, qui ne sont pas au bout de leurs péripéties.

1, 2, 3, 4 ... saisons !
  • En famille
  • Découverte

1, 2, 3, 4 … SAISONS ! Un atelier pour les enfants de 4 à 6 ans à la Philharmonie de Paris

Philharmonie de Paris
Les 2 mars, 12, 17 et 24 avril 2024 à partir de 15h

Cet atelier mélodieux permettra aux garçons et fillettes de comprendre l’influence de la nature sur la musique.

The illusionists - folies bergère paris 2024
  • Spectacles
  • Insolite

The Illusionists, le spectacle de magie le plus plébiscité au monde envoûte les Folies Bergère

Folies Bergère
Du 21 février au 3 mars 2024

Roulement de tambours, voici le spectacle de magie le plus plébiscité au monde ! The Illusionists aux Folies Bergère vous assurent le plus somptueux des éblouissements.