Domaine de Chaumont-sur-Loire
Domaine de Chaumont-sur-Loire

Le fabuleux trésor d’un galion échoué du XVIIe découvert au fond des eaux

On dirait un récit d’aventures de chasse au trésor sous-marine. La réalité dépasse ici la fiction : des archéologues et des plongeurs ont retrouvé l’épave d’un galion espagnol coulé depuis plus de 350 ans au large des Bahamas… Et la fortune qu’elle transportait dans son ventre.

Les bijoux découverts donnent l’impression d’ouvrir un coffre aux trésors : des cargaisons royales, des objets de contrebande de grande valeur, mais surtout des bijoux destinés à la famille royale et à la bourgeoisie. Des émeraudes, des perles, des chaînes en or et en argent, et notamment un pendentif en or de la croix de Saint-Jacques serti d’une pierre de Bézoard… Ces ornements somptueux rejoindront la collection d’un tout nouveau musée principalement dédié à ces découvertes, le Musée Maritime des Bahamas, créé par Carl Allen.

C’est ce même Carl Allen qui est à la tête de la flotte Allen Exploration, responsable de la découverte. Constituée de 3 bateaux, d’un sous-marin et d’un avion, elle a longuement sillonné les flots de la côte cubaine et américaine. C’est un véritable exploit technique doublé d’un coup de chance qui a permis cette découverte. En effet, le naufrage du Nuestra Señora de las Maravillas (Notre-Dame des Merveilles, en français), qui eut lieu en janvier 1656, est bien connu. Mais personne n’avait pour l’instant réussi à mettre la main sur sa débouille et le pactole qu’elle transportait. Pour ajouter à la difficulté, les précieux bijoux n’attendaient pas sagement d’être récupérés dans l’épave, mais étaient disséminés dans un couloir sous-marin de plus de 13 km de long, cachés dans le sable, éparpillés par les courants au fil des siècles.

Autre découverte précieuse, celle d’objets du quotidien et de témoignages de la vie à bord, qui nous informent de l’existence marine à cette époque de ruée vers l’Amérique et ses richesses. On comprend l’émotion des chercheurs qui ont mis la main sur les biens d’ancêtres lointains dont l’existence s’est abruptement terminée à cause d’une simple erreur de navigation. Sur les quelques 650 membres de l’équipage, 600 sont décédés des suites du naufrage, noyés ou dévorés par les féroces animaux marins.


Vous aimerez aussi…

Maillot Michael Jordan 1998 NBA Finals The Last Dance Game Worn Jersey © Sotheby's
  • Actu

Panier foudroyant pour le maillot de basket de Michael Jordan vendu aux enchères

Sotheby's, maison de vente aux enchères, a affolé les ventes jeudi dernier en se débarrassant du maillot de la NBA de Michael Jordan pour 10,1 millions de dollars, dernièrement utilisé en 1998.

Spectacle Rotation au parvis de l'Institut du monde arabe, Vue des cabanons © Photo Philippe Cibille
  • Actu
  • Spectacles

Rotation, le nouveau spectacle de cirque qui conquiert le parvis de l’Institut du monde arabe

Une expérience insolite jouant avec la perception des couleurs, l’espace spatial ainsi que les impressions du spectateur…

Cow
  • Actu
  • Photo

Découvrez les saisissants clichés minimalistes de ce concours de photographie

La fermeté du ciel bleu troue les nuages qui se massent mystérieusement dans des profondeurs célestes hors de portée. Notre regard se noie dans la blancheur incandescente qui illumine les espaces immobiles.

images
  • Actu

La Laitière de Vermeer nous cachait bien des secrets... découvrez lesquels !

La Laitière, du peintre Johannes Vermeer, demeure aujourd'hui l'un des tableaux les plus iconiques et les plus mystérieux de l'histoire de l'art... celui ci a récemment révélé de nouveaux objets jalousement dissimulés par son créateur !


Domaine de Chaumont-sur-Loire