Exposition Walter Sickert au Petit Palais : le peintre soupçonné d'être Jack l'Éventreur s'expose à Paris

Petit Palais
Du 14 octobre 2022 au 29 janvier 2023

 

23

Une chambre étroite, du mobilier disparate et une femme nue allongée sur un modeste lit en fer… Faisons-nous face à une banale scène de genre ou à une sordide scène de crime ? Le Petit Palais a mené l’enquête pour élaborer cette rétrospective-événement élaborée autour de la figure énigmatique de Walter Sickert. À travers la présentation de nombreux chefs-d’œuvre signés de la main du maître, l’institution parisienne restitue, pour la première fois dans un musée en France, l’univers sombre et inquiétant de ce peintre postimpressionniste britannique virtuose, disciple de James Whistler et ami d’Oscar Wilde. Contre toute attente, nous ne pénétrons pas ici dans les ruelles de Whitechapel où sévissait Jack l’Éventreur, mais dans les basfonds de Camden Town à la lumière de ses œuvres insondables sur lesquelles reposent encore aujourd’hui un parfum d’effroi. L’artiste, situé à contre-courant de ses contemporains et amis de l’époque (Edgar Degas, Pierre Bonnard ou Camille Pissarro), a suscité de son vivant un certain émoi avec ses toiles ambiguës, à l’image de ses nus réalistes, déchargés de toute dimension érotique, immortalisés dans les intérieurs pauvres et miteux de Londres. Dans chacune de ses œuvres nous retrouvons cependant ce sentiment d’étrangeté, qui s’explique certainement par la palette cireuse de l’artiste qui détourne les scènes de genre classiques et traditionnelles de la peinture anglaise pour capter, avec virtuosité, l’ennui et la solitude des milieux défavorisés britanniques. Une question demeure ici sans réponse : quels secrets cachent ses scènes populaires aux ombres grises et aux teints blêmes ? Le mystère reste entier tandis que le Petit Palais réveille la mémoire d’un peintre oublié, ambassadeur singulier de la transition impressionniste et moderniste du début du siècle dernier.

Le saviez-vous ?
Le nom de Walter Sickert fut longtemps associé à celui… de Jack l’Éventreur ! Fasciné par ses crimes, le peintre fut lui-même soupçonné d’être le meurtrier ou un complice du célèbre tueur en série. Une théorie pour le moins farfelue, actuellement réfutée par la science et les historiens


Vous aimerez aussi…

LSE4313406 Noe's drunkenness (Noe, drunk, is discovered naked by his three sons, Sam and Japhet, who want to cover their father, are held by the villain Cham, whose descendants will be the cursed people of Cananeans) - Painting by Giovanni Bellini (ca. 1430-1516), oil on canvas, circa 1515, Venetian Renaissance - Musee des Beaux Arts de Besancon. by Bellini, Giovanni (c.1430-1516); Musee des Beaux-Arts, Besancon, France; (add.info.: Noe's drunkenness (Noe, drunk, is discovered naked by his three sons, Sam and Japhet, who want to cover their father, are held by the villain Cham, whose descendants will be the cursed people of Cananeans) - Painting by Giovanni Bellini (ca. 1430-1516), oil on canvas, circa 1515, Venetian Renaissance - Musee des Beaux Arts de Besancon.); Photo © Leonard de Selva.
  • Classique
  • Incontournable

Exposition Giovanni Bellini au Musée Jacquemart-André : le grand maître et ses modèles

Musée Jacquemart-André
Du 3 mars au 17 juillet 2023

Au Musée Jacquemart-André, l'exposition Giovanni Bellini nous propulse aux premières loges de la Renaissance italienne, sur les traces de cet artiste virtuose.

Exposition-L'argent dans l'art-Monnaie de Paris-Salvador Dali, Avida Dollars, 1954
  • Incontournable
  • Classique

Exposition L'Argent dans l'Art à la Monnaie de Paris : les artistes face à l'avarice

Musée de la Monnaie de Paris
Du 30 mars au 24 septembre 2023

Le mythe de l’artiste se veut déconnecté de toute préoccupation financière. L’artiste, le vrai, est un passionné, qui exerce sa création en toute liberté, seulement motivé par une nécessité…

Exposition-Néo-romantiques-musée marmottan monet-Eugène Berman ,À la recherche des nuages évanouis, 1940 copie
  • Incontournable
  • Classique

Exposition Néo-Romantiques au Musée Marmottan Monet : un moment oublié de l'art moderne

Musée Marmottan-Monet
Du 8 mars au 18 juin 2023

Le Musée Marmottan Monet propose l'exposition Néo-Romantiques, où l'on retrouve une centaine d'oeuvres de cette époque méconnue de l'histoire de l'art.

Exposition-Turner-Fondation Pierre Gianadda-Joseph Mallord William Turner, Départ pour le bal (San Martino)-1846
  • Classique
  • Incontournable

Exposition Turner à la Fondation Pierre Gianadda en Suisse : « The Sun is God »

Fondation Pierre Gianadda - Suisse
Du 3 mars au 25 juin 2023

La Fondation Pierre Gianadda, en Suisse, propose une exposition sur William Turner. Retrouvez-y aquarelles, huiles et gouaches de ce génie de la couleur.