Madonna, une grande collectionneuse : détiendrait-t-elle un tableau disparu depuis plus d’un siècle ?

 

2

Like a virgin ouh, touched for the very first time… Cela fait maintenant depuis belle lurette que l’innocence présumée de Madonna ne trompe plus personne. La reine de la pop a montré son côté sombre à maintes reprises, que cela soit avec son album Erotica en 1992 ou son fameux baiser partagé avec Britney Spears lors de la cérémonie des MTV Awards en 2003. Néanmoins, l’interprète de Frozen a plus d’un tour dans son sac, en l’occurrence un tableau valant des millions.

Peu de gens connaissent cette passion secrète, mais Madonna se révèle être une grande collectionneuse. En lien avec de grands artistes depuis toujours, comme le prouve sa relation tumultueuse avec Jean-Michel Basquiat dans les années 80 à New-York, elle commence dès cette époque a accumulé les toiles les plus prestigieuses. Saviez-vous par exemple que la chanteuse possède de nombreux tableaux de Tamara de Lempicka ? Si bien qu’il est aujourd’hui rare d’apercevoir les œuvres de la peintre, tant cette dernière demeure la chasse gardée de la pop star.

Aujourd’hui, il s’agit d’un tableau en particulier qui a agité la toile, porté disparu depuis plus d’un siècle : Diane et Endymion de Jérôme-Martin Langlois, peint au début du XIX siècle. Tout commence pendant la Première Guerre mondiale, en 1918, lorsque le centre-ville d’Amiens se fait bombarder, détruisant une partie du Musée des Beaux-Arts. 15 tableaux sont perdus, dont celui de Langlois, représentant les amours nocturnes de la déesse de la chasse dans la mythologie grecque. En 1989, premier fait étrange, une mystérieuse copie de l’œuvre est vendue chez Sotheby’s à New-York, pour la modique somme de 1,3 millions de dollars, tout droit sortis de la poche de Madonna. En 2015, soit 26 ans plus tard, deuxième fait étrange : une plainte anonyme est déposée à l’encontre de la chanteuse, pour le vol du tableau de Langlois, ainsi que les 14 autres disparus pendant le bombardement de 1918. L’accusation fait suite à la publication d’un reportage sur Madonna dans le magazine Paris Match, où le conservateur du Musée d’Amiens remarque le fameux Diane et Endymion. Si cette plainte n’a pas donné suite, et que l’affaire est aujourd’hui au point mort, un nouveau rebondissement a eu lieu il y a seulement quelques jours. La maire d’Amiens, Brigitte Fouré, a directement adressé une vidéo à la star, qui tourne désormais sur tous les réseaux, la suppliant de prêter le fameux tableau à la ville… N’est-ce pas suspect tout ce remue-ménage ? Madonna détiendrait-elle la toile originale ? Tout semble l'indiquer.


Vous aimerez aussi…

Cluedo-Musée d'Orsay-2023
  • Actu
  • Incontournable

Un Cluedo géant au Musée d'Orsay en 2023

Réservez votre place ! Le musée d'Orsay organise un Cluedo géant le 18 février 2023. Menez l'enquête entre les chefs-d'œuvre du XIXᵉ siècle...

festival du cinéma télérama 2023 Vue du film le serment de pamfir
  • Actu
  • Cinéma

Le Festival cinéma de Télérama est de retour pour sa 24ème édition !

Du 18 au 24 janvier aura lieu le Festival du Cinéma de Télérama ! Profitez d'un tarif préférentiel de 4 € pour tous les films inclus dans l'événement en téléchargeant votre pass Télérama.

Le Christ réscuscité apparait à sa mère, Rubens© Carabinieri Tutela Patrimonio Culturale
  • Classique
  • Scandale

Un tableau de Rubens saisi en pleine exposition, des fausses déclarations... Le nouveau scandale du monde de l'art

Un tableau de Rubens a été saisi par la justice alors qu'il était exposé au Palais Ducale. Quelle est donc cette histoire ? On vous dit tout.

Le triomphe de galatée artemisia gentileschi
  • Actu
  • Insolite

Un nouveau tableau attribué à Artemisia Gentileschi

Un tableau de Bernardo Cavallino serait en fait l'œuvre d'Artemisia Gentileschi. Cette attribution est le fruit d'une longue plongée dans les archives.