Notre critique de Ruy Blas au Théâtre Marigny

Théâtre Marigny
Du 27 septembre au 12 novembre 2023


© Bernard Richebé

Des pièces de théâtre, il en existe de toutes sortes : des seuls en scène reposant sur une grande performance individuelle, des pièces intimistes et/ou originales tirant parti de l'interaction directe avec le public, les spectacles pour enfants... Mais ce que l'on vient voir lorsque l'on va au théâtre Marigny pour Ruy Blas, c'est un classique. Une catégorie qui, pour l'ambition de l’œuvre et son caractère presque patrimonial est une classe à part, un pari risqué qui peut attirer sur le metteur en scène aussi bien les louanges que l'indignation. Alors pari tenu ? Eh bien... cela dépend. S'il est inconcevable de qualifier d'échec la version proposée par Jacques Weber, il est également difficile de la qualifier de chef-d'oeuvre, et ce pour plusieurs raisons.

La première réside dans le choix du casting. Car pour relever un tel défi, il faut se montrer à la fois prudent et audacieux. C'est ce qu'à fait le metteur en scène en s'appuyant à la fois sur des comédiens confirmés comme Kad Merad et Jean-Pierre Muel, et des jeunes stars en devenir comme Basile Larie (qui avait la lourde tâche d'incarner Ruy Blas en personne) et Stéphane Caillard. Et si toutes les performances sont louables, l'aisance des aînés trahit cependant la trop grande envie de bien faire de leurs cadets. Kad Merad semble en effet comme un poisson dans l'eau sur scène. Chacune de ses interventions est fluide, naturelle et ne manque jamais d'arracher un rire à son auditoire. Celle de Basile Larie est énergique, puissante, mais ne parait pas aussi pertinente et donne parfois l'impression d'en faire trop. Cela se remarque notamment dans ses multiples tirades et monologues où le Ruy Blas fougueux, presque révolté ne parvient que trop peu à laisser la place au jeune garçon amoureux et naïf.

Il y a également des choses à dire au niveau de la mise en scène. Là encore, le challenge est relevé. Il faut se montrer moderne et novateur, sans trop s'éloigner des intentions et du message du dramaturge. Les propositions en ce sens sont intéressantes et permettent de rendre la pièce divertissante, dynamique et mettent en valeur certains personnages (notamment celui de Don César et de Casilda, la suivante et confidente de la reine). On ne parvient malgré tout pas à avoir ce déclic, ce petit plus qui nous donne l'impression d'assister à quelque chose de complet, de pertinent.

Dès lors, faut-il aller voir Ruy Blas ? Assurément. Malgré les limites évoquées, la pièce reste un classique parmi les classiques qu'il faut avoir vu, ne serait-ce que pour enrichir sa culture générale. Le récit y est fort, le parler riche et voluptueux et le lieu parfaitement adapté pour un tel évènement. Il y a de très fortes chances que vous passiez un bon moment en vous rendant au Théâtre Marigny. C'est d'ailleurs pour cela que le sentiment à la sortie est ambivalent : la pièce, qui promettait d'être l'une des représentations majeures de cette fin d'année, n'a finalement été "qu'un moment plaisant de théâtre" dont nous garderons un agréable souvenir.

THÉÂTRE MARIGNY, 75008
Du 27 septembre au 12 novembre 2023
Du mer. au sam. à 20h, sam. et dim. à 15h
De 22 à 70 €

Réservez vos billets ici

Vous aimerez aussi…

Le cercle des poètes disparus
  • Spectacles
  • Incontournable

Le cercle des poètes disparus au Théâtre Antoine

Théâtre Antoine
Du 24 janvier au 30 juin 2024

Le Théâtre Antoine vous invite à découvrir son spectacle Le cercle des poètes disparus, axé autour d'un message intemporel et universel : carpe diem.

Lucrèce-Borgia-Comédie-Française
  • Spectacles
  • Découverte

Théâtre Lucrèce Borgia à la Comédie-Française

Comédie-Française
Du 17 janvier au 1er avril 2024

La Comédie-Française revient avec une pièce phare du théâtre hugolien, mettant en lumière de façon époustouflante les contradictions de l'Homme.

Winnie_2000x800_04
  • Spectacles
  • En famille

Winnie et le coffre aux merveilles au Théâtre des Nouveautés

Théâtre des Nouveautés
Jusqu'au 12 mai 2024

Christophe a grandi et rangé ses peluches à l’effigie de Winnie et de ses amis au grenier. Mais un jour, sa fille Violette découvre le coffre aux merveilles.

Mise en scène : Olivier SOLIVÉRÈS
Avec : Jérémy Barrière, Pascal Buil, Jason Rolland, Sophie Girardon, Olivier Denizet
Assistante mise en scène : Guillaume RUBEAUD
Décor et Accessoire : Pauline GALLOT assistée de Adèle PIGNIER
Costumes : Marion DUVINAGE et Pauline YAOUA ZURINI
Création vidéo – Hologramme : Sébastien MIZERMONT
Lumières : Denis SCHLEPP
Musique : Cyril GIROUX
Répétition du vendredi 15 octobre 2021 - Théâtre Michel - ©Emilie Brouchon
  • Spectacles
  • En famille

Space Wars - Le Pire Contre Attaque au Théâtre Michel

Théâtre Michel
Jusqu'au 20 avril 2024

La Princesse Sheila tente d’échapper aux soldats du Seigneur Bad Badhor. Avant d’être rattrapée, elle envoie un appel à l’aide à Obione Two Three...