L'unique tableau des Beatles vendu aux enchères

 

4

"Nous sommes plus populaires que Jésus", disait John Lennon en 1966. Les Beatles ne se sont pas contentés d'être le groupe ayant vendu le plus de disques au monde et de marquer l'histoire de la musique. Les quatre de Liverpool ont aussi peint une unique peinture qui a fait beaucoup parler d'elle récemment.

Dans une époque où l'art se fait souvent nostalgique, la Beatlemania bat aujourd'hui son plein. La valeur de chaque objet créé par le groupe ou leur ayant appartenu ne cesse d'augmenter. La vente de ce 1er février 2024 en est témoin : estimée entre 400 000 et 600 000€, le tableau mis en vente par la maison Christie's s'est vendu plus du double : 1 744 000€. Pourtant, elle ne s'était vendue "seulement" qu'à 155 250 dollars à New-York en 2012.

La peinture abstraite colorée à l’acrylique et à l’aquarelle sur papier, a été réalisée par le groupe dans leur chambre d'hôtel, durant leur tournée japonaise de 1966. L'œuvre est remarquable, d'autant plus parce qu'on y devine l'individualité de chaque membre du groupe. Chaque Beatle a en effet peint un coin du tableau, le signant au centre : on reconnaît par exemple les petites caricatures de Ringo Starr.

Pourquoi peindre un unique tableau ? Leur arrivée à Tokyo le 29 juin 1966 s'est faite dans une ambiance frénétique. Compte tenu de l’excitation des fans, et surtout de menaces de la part de nationalistes nippons, mécontents du fait qu’un groupe de rock occidental joue dans des zones considérées comme spirituelles pour les arts martiaux. Les Fabulous Four se sont donc retrouvés confinés presque toute leur tournée de cinq jours, et ont décidé de peindre pour passer le temps. Ils ont utilisé le matériel artistique qui leur avait été offert (pinceaux en bois, aquarelles, huiles, et feuilles de papier d'art japonais), et on créé cette oeuvre sur deux nuits à l'Hôtel Hilton de Tokyo, processus documenté par le photographe Robert Whitaker. Images of a woman fut alors immédiatement achetée par le président du Fan Club japonais des Beatles, Tetsusaburo Shimoyama, avant d'être vendue dans les années 1990 à une galerie d'Osaka pour la modeste somme de 191 000 dollars, soit presque dix fois moins que son prix d'achat aujourd'hui. Preuve, s'il en faut, que la Beatlemania a encore de beaux jours devant elle.

Le groupe des années 60 avait déjà fait parler de lui il y a quelques mois, après avoir été "ressuscité" par l'intelligence artificielle et sorti une nouvelle chanson avec la voix de John Lennon.


Vous aimerez aussi…

Pavilion of France. Julien Creuzet in Biennale Arte 2024, Venice, Italy on April 15, 2024
 @Jacopo La Forgia
  • Découverte
  • Festival

Lumière sur l'œuvre de Julien Creuzet, représentant de la France à la Biennale de Venise !

Découvrez le représentant de la France à la Biennale de Venise, l'artiste-poète aux œuvres protéiformes, Julien Creuzet !

Parc Villa Windsor, crédit Fondation Mansart
  • Actu
  • En amoureux

Un jardin signé Chanel au sein du Parc de la Villa Windsor

Rendez-vous printanier incontournable, Jardins, jardin se déroule cette année au Parc de la Villa Windsor. Venez découvrir le jardin Chanel éphémère !

Jardin Petit Palais, Paris la douce
  • Découverte
  • En famille

10 jardins cachés des musées parisiens

Voici notre sélection des meilleurs écrins de verdure où se rendre à Paris, pour profiter d'une pause champêtre en dehors de l'agitation de la capitale !

Jeu de piste, Musée d'Orsay
  • Gratuit
  • Actu

Un parcours d'énigmes gratuit et culturel dans les cinq plus grands musées parisiens !

Cinq grands musées parisiens vous propose de parcourir gratuitement leurs expositions permanentes dans le but de lever le voile sur un mystère persistant...