MONTPELLIER // Francis Bacon / Bruce Nauman - Face à face

Du 1er juillet au 5 novembre 2017
Musée Fabre //

  • Bacon, Three Figures in a Room, Face à face, musée Fabre
  • Bacon, Carcasse de viande et oiseau de proie, Face à face, musée Fabre
  • Bacon, Female Nude Standing in a Doorway, Face à face, musée Fabre
  • Bacon, Lying Figure in a Mirror, Face à face, musée Fabre
  • Bacon, Portrait of George Dyer in a mirror, Face à face, musée Fabre
  • Bacon, Study of the human body, Face à face, musée Fabre
  • Bacon, Autoportrait, Face à face, musée Fabre
  • Nauman, Butt to Butt, Face à face, musée Fabre
  • Nauman, Walking in an Exggerated Manner, Face à face, musée Fabre
  • Nauman, Butt to Butt detail, Face à face, musée Fabre
  • Nauman, Double Poke, Face à face, musée Fabre
  • Nauman, From Studies from Holograms 2, Face à face, musée Fabre
  • Nauman, From Studies from Holograms 3, Face à face, musée Fabre
  • Nauman, From Studies from Holograms 4, Face à face, musée Fabre
  • Nauman, From Studies from Holograms 5, Face à face, musée Fabre
  • Nauman, From Studies from Holograms, Face à face, musée Fabre
  • Nauman, Gauze, Face à face, musée Fabre
  • Nauman, Two Heads, Face à face, musée Fabre

 

Bacon et Nauman ce sont deux artistes qui évoluent loin l’un de l’autre, dans deux univers artistiques différents. De la peinture à la vidéo, tout les oppose. Comme une bataille entre la modernité et la tradition, l’expressionnisme enjoué, extraverti, ou le minimalisme plus timide et renfrogné. Bacon et Nauman ne se ressemblent en aucun cas et pourtant… Et pourtant, tous deux s’enlacent dans leur conception de l’art. Dans cette expérience cent fois renouvelée, dans cette lubie pour le corps, pour sa construction, ses transformations et ses déstructurations. Séparés par des esthétiques si différentes, ils avancent tous deux dans la même direction, vers cette envie d’expérimenter, parfois violente et impérieuse, celle qui commande l’esprit et force à innover. Ensemble, ils partent explorer une réalité peu évidente, en jouant avec des formes instables et multiples, ancrées à jamais dans une performance sans fin. Et ensemble, ils marquent, de leurs contrastes et de leurs attirances, le visage de l’art du XXe siècle.

>> On a vu, on vous raconte ! 

 

Musée Fabre
Du 1er juillet au 5 novembre 2017

39 boulevard Bonne nouvelle, 34000 Montpellier


Expo précédente

Expo suivante