The Hague
The Hague

Kun-Young Lee

Je sais que je ne sais rien

  • Kun-Young Lee

 

Qu’est-ce que l’art ? Cette question nous nous la sommes déjà posée, en ayant plus ou moins la réponse, si tant est qu’il en existe une unique et précise (non !). Une interrogation qui sert également de point d’ancrage à l’œuvre de Kun-Young Lee, artiste coréen qui va remettre sans arrêt l’art en question, à commencer par les paradigmes qui lui sont associés dans les années 1960, et notamment ceux qui se rapprochent des formes occidentales. Il passe principalement par la performance pour partager sa critique et mise sur la complicité du regard du spectateur.


Vous aimerez aussi…

Ha Chong-Hyun

Ha Chong-Hyun

Une leçon d’abstraction Il est l’un des premiers artistes coréens à se lancer dans l’esthétisme de l’art abstrait, à interroger la peinture au-delà des considérations dont elle faisait état…

Hsia-Fei Chang

Hsia-Fei Chang

Toujours plus Avec une innocence déconcertante, Hsia-Fei Chang réalise des clichés et performances totalement incongrus. Poser nue en ayant une tête de Mickey ou jouer les pin-up sur une plage…

Kaz Oshiro

Kaz Oshiro

L’art de faire illusion Il ne faut pas se fier aux apparences. Ce que l’on pourrait prendre pour des objets familiers, des objets purement industriels, peut s’avérer être tout autre. Sous des…

Mika Rottenberg

Mika Rottenberg

Trop surréaliste pour être faux Dans le monde de Mika Rottenberg, le fantastique s’installe progressivement, suspendant les lois de l’univers sans vergogne. Elle renverse la gravité,…


The Hague