Vol d’une stèle égyptienne à Marseille

 

Durant le week-end du 10 septembre, le Musée d’archéologie méditerranéenne de la Vieille Charité de Marseille a été victime d’un étrange vol, passé plusieurs semaines sous silence par l’Hospice dans l’embarras. Alors qu’il faisait jour, une stèle funéraire égyptienne vieille de plusieurs milliers d’années a disparu, apparemment dérobée « sans effraction ». Le musée, qui possède la seconde collection d’antiquités égyptiennes la plus importante de France, n’a pas l’habitude de tels déboires. Situé dans le paisible quartier du Panier, la sécurité était assez faible puisqu’il n’y avait qu’une gardienne pour surveiller le site. Le mystère reste épais : comment le voleur a-t-il pu dérober en plein jour une pièce qui pèserait selon divers témoignages plusieurs dizaines de kilos ? La valeur que lui attribue la police est d’environ 40 000 euros. La police enquête actuellement sur les motifs de ce vol, notamment parce que la tablette ne serait pas facile à écouler discrètement sur le marché noir. Serait-ce un individu « venu spécialement pour cette pièce, peut-être sur commande ? ». Quelle que soit la réponse, ce crime résonne comme un mystère de plus dans l’histoire qui lie œuvres d’art et vols !


Vous aimerez aussi…

©AFP / Khaled DESOUKI
  • Actu
  • Scandale

Du nouveau au sujet du vol d’antiquité en Égypte : le frère d’un ex-ministre égyptien condamné

En 2017, le scandale éclate ! La police italienne met la main sur un conteneur en provenance d’Alexandrie, rempli d’antiquités égyptiennes : poteries, sarcophage orné de bois, pièces d’or, masques de momies, figurines miniatures et diverses céramiques.

Screenshot_2020-02-12 Galería OMR ( galeriaomr) • Photos et vidéos Instagram
  • Actu
  • Scandale

Une critique d’art détruit accidentellement une œuvre estimée à 18.000 euros

C’est la dégringolade ! Lors d’une exposition organisée à Mexico à l’occasion de la seizième édition de la Zona Maco, Alvelina Lésper détruit par accident une œuvre de Gabriel Rico, un artiste contemporain.

© Olivier Ratsi
  • Découverte
  • Contemporain

Exposition "Vanishing Points": un grand magasin transformé en labyrinthe numérique

Marseille
Jusqu'au 22 mars 2020

Une exposition dans une ancienne boutique H&M, original non ? L’idée vient du plasticien Olivier Ratsi, un artiste prônant des questionnements liés au temps, à la réalité objective à l’espace ainsi qu’à la matière.

Alebrijes- Mexicraneos © carole polonsky
  • Gratuit
  • Insolite

Alebrijes & Mexicraneos : des crânes mexicains exposés gratuitement à La Villette

Parc de la Villette
Jusqu'au 1er mai 2020

Dix crânes géants et dix statues exposés en plein air, le long du Canal de l’Ourcq, semblent vous dominer, du haut de leur 2 mètres de hauteur. Loin d’être morbides, ils arborent des motifs fleuris aux couleurs chatoyantes