TOURS // Lucien Hervé

Château de Tours
Du 18 novembre 2017 au 27 mai 2018

Jusqu'au 27 mai 2018 -
Château de Tours //

  • Lucien Hervé, Cathédrale, Brasilia, Brésil (architecte Oscar Niemeyer), 1961
  • Lucien Hervé, L'Accusateur, Delhi, Inde, 1955
  • Lucien Hervé, Le Corbusier et le Modulor à l'unité d'habitation, Marseille, France, 1952
  • Lucien Hervé, UNESCO, Paris, France (architectes Marcel Breuer, Pier Luigi Nervi, Bernard Zehrfuss), 1955
  • Lucien Hervé, Unité d'habitation, Marseille, France (architecte Le Corbusier), 1949

 

Lucien Hervé, Géométrie de la lumière

Géométriques, voire abstraites, les photographies de Lucien Hervé figent les architectures et les hommes dans des compositions très contrastées aux cadrages surprenants. Loin de célébrer l’anecdotique, ces images immortalisent des sujets universels ; des monuments de Le Corbusier aux silhouettes de promeneurs, des mouvements suspendus aux perspectives déroutantes. Des jeux d’ombre et de lumière, de proportions et de lignes graphiques que l’on retrouve dans la scénographie épurée du Château de Tours. Plus grande exposition monographique consacrée au photographe, celle-ci dévoile 160 œuvres - clichés iconiques, séries peu connues, interviews inédites, esquisses et affiches - qui impressionnent la rétine et « donnent une clé pour trouver de quoi s’émerveiller ». Un hommage d’autant plus pertinent qu’il fait écho à l’accueil, il y a cinquante ans, de l’exposition itinérante de Lucien Hervé Langage de l’architecture à l’École Régionale des Beaux-Arts de Tours.