fbpx
Arts in the City YouTube
Arts in the City YouTube

Actu - Un Musée du selfie à Los Angeles

Les selfies érigés au rang de l'art //

  • Museum of selfies
  • Museum of selfies
  • Museum of selfies
  • Museum of selfies
  • Museum of selfies
  • Museum of selfies
  • Museum of selfies
  • Museum of selfies
  • Museum of selfies

 

Absurde la création d'un Musée du selfie ? Avant de déverser un flot de critiques sur cette initiative, prenons le temps de l'étudier. Le selfie, soit le fait de se prendre soi-même en photo, est une pratique bien commune de nos jours. Une pratique qui s'est banalisée au point de paraître naturelle, a fortiori pour la jeune génération des 15-25 ans. Si chaque jour un million de selfies sont réalisés et échangés sur les réseaux sociaux , c'est là l'indicateur d'une humanité de plus en plus égocentrée. Les designers Tommy Honton and Tair Mamedov ont donc voulu explorer cette obsession dans le premier musée consacré à ce phénomène, ouvert à Los Angeles depuis le 1er avril dernier.

Pour ce faire, différentes installations interactives s'étalent sur près de 800 mètres carrés montrant les différentes typologies de selfies, avec  entre autres un gratte-ciel à escalader pour y prendre des photos de soi vues d’en haut, une salle de bain à selfies ou, typiquement, une zone dédiée aux food pictures.

L'ojectif est de  magnifier l’histoire de soi. Toutes ces petites histoires qui se racontent via ce simple cliché, dont on cherche à soigner l'angle, la luminosité et la beauté. Au sein d'un parcours érudit et de décors à selfies, ce lieu unique en son genre incite à appuyer sur l'objectif. Le visiteur n'est pas que visiteur, il est aussi "artiste". Et finalement une question  sous-tend cette exposition insolite : le selfie, relais du superficiel et de la vanité, peut-il avoir un sens plus profond ?

À travers l'art, l'histoire et la technologie, le musée propose de revenir aux origines du selfie, qui remontent plus loin que l'on a tendance à croire si l'on fait la liaison avec l'apparition de l'autoportrait. Au 12e siècle ce dernier était en effet d'usage, mais plutôt comme un procédé de signature que comme une réelle expression picturale. L'autoportrait est néanmoins devenu un véritable genre artistique pratiqué par bien des artistes, de Dürer à Picasso en passant par Rembrandt.

Ouvert pour deux mois, le Musée des selfies pourrait prolonger son existence à Los Angeles d’après ses fondateurs. Pour la somme de 25 dollars, soit 20 euros, il est donc possible d'arpenter les allées d'un musée plus que dans l'ère du temps. Lors de cette visite, l'enjeu est de ne pas prendre la grosse tête et de la garder, si possible, bien stable, sur les épaules. 

The Museum of Selfies 
Jusqu'au au 31 mai 2018 
211 N Brand Boulevard
Glendale, CA 91203 - Los Angeles

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Expo précédente


Arts in the City YouTube