Actu - Le mystère des chameaux sculptés dans le désert saoudien

L'Agence France Presse a révélé douze reliefs monumentaux de chameaux dans le désert en Arabie saoudite qui auraient 2 siècles //

Ces sculptures ont été découvertes il y a quelques années par Hussein Al-Khalifa, un responsable du patrimoine en Arabie Saoudite. M. Khalifa, membre d’une mission archéologique franco-saoudienne, avait entendu un ami parler d’une « montagne en forme de chameau », relate l’AFP. Et lorsqu'il est parti à leur recherche dans le désert saoudien, les silhouettes minérales se sont bien révélées à lui. Cette découverte scientifique remonte à l’histoire préislamique de l’Arabie saoudite : si l’on connaît peu les raisons, les auteurs et les ressorts de cette énigme, « cela pourrait changer notre compréhension de la dynamique des populations préhistoriques et de leurs traits culturels », a déclaré Maria Guagnin de l’Institut Max Planck des Sciences de l’Histoire humaine à l'AFP. M. Khalifa relève des similitudes avec l’art des Nabatéens, arabes nomades qui ont fondé la ville de Petra en actuelle Jordanie.

Le Sîq, voie d’accès à cette cité cachée dans les montagnes, est une faille longue de 1,2 km, une gorge sculptée d’une caravane de dromadaires. Un travail de terrain est nécessaire pour éclaircir l’histoire de cette œuvre qui est par ailleurs endommagée. Plusieurs reliefs sont en effet érodés, donc difficiles à placer dans le temps mais les archéologues situent leur achèvement aux premiers siècles avant J.-C.


Vous aimerez aussi…

©Concha Garcia Zaera
  • Découverte
  • Numérique

À 88 ans, elle crée des œuvres d’art grâce à Paint !

Nous disons souvent que les personnes âgées ne savent pas se servir d’un ordinateur. Nous avons tort ! À 88 ans Concha Garcia Zaera nous le prouve grâce à son excellente maîtrise de Microsoft Paint.

Screenshot_2020-02-12 Galería OMR ( galeriaomr) • Photos et vidéos Instagram
  • Actu
  • Scandale

Une critique d’art détruit accidentellement une œuvre estimée à 18.000 euros

C’est la dégringolade ! Lors d’une exposition organisée à Mexico à l’occasion de la seizième édition de la Zona Maco, Alvelina Lésper détruit par accident une œuvre de Gabriel Rico, un artiste contemporain.

© DR
  • Découverte
  • Insolite

Des chewing-gums jetés deviennent des œuvres d’art !

L’art est partout ! Le street artiste Ben Wilson n’hésite pas à nous le prouver grâce à ses créations. Des œuvres singulières réalisées sur les chewing-gums des trottoirs anglais. Original non ?

© Olivier Ratsi
  • Découverte
  • Contemporain

Exposition "Vanishing Points": un grand magasin transformé en labyrinthe numérique

Marseille
Jusqu'au 22 mars 2020

Une exposition dans une ancienne boutique H&M, original non ? L’idée vient du plasticien Olivier Ratsi, un artiste prônant des questionnements liés au temps, à la réalité objective à l’espace ainsi qu’à la matière.