Découverte - L'art engagé de Gregg Segal contre la malbouffe

Le photographe américain Gregg Segal immortalise 42 habitudes alimentaires dans le monde pour réveiller les consciences //

  • Alexandra et Jessica, 2016
  • Anchal, 2017
  • Beryl, 2017
  • Bradley, 2016
  • Chetan, 2017
  • Daria, 2016
  • Iman Danial, 2017
  • Isaiah, 2016
  • Jesus, 2016
  • Nona, 2016
  • Nur Zarah, 2017
  • Siti Qhalisha, 2017

 

Il photographie depuis ses 11 ans, ce qui l'amène à creuser sa passion pour en faire son métier. Après sa lutte contre les déchets sur terre, Gregg Segal nous livre un autre combat tout aussi important en immortalisant différents enfants et leurs nourritures à travers le monde. Entre 2015 et 2017, l’artiste a parcouru le monde entier pour son nouveau projet : il a alors demandé à des enfants de noter scrupuleusement la nourriture qu’ils consommaient durant une semaine. Il en a fait un projet concret, le Daily Bread, à travers des compositions colorées par lesquelles il pose la question de l’éducation alimentaire. En effet, à un âge ou les habitudes alimentaire se forgent, on peut apercevoir une quantité démesurée d’aliments trop gras, trop riches ou trop sucrés. L’artiste explique sa volonté d’ouvrir les yeux au monde sur cette alimentation qui ouvre la voie aux maladies chroniques telles que diabète, cancer du côlon ou maladies cardiovasculaires. Le photographe précise également son ambition de faire un tour du monde avant que la mondialisation “ne transforme les régime régionaux traditionnels”. Notant que les grandes entreprises commencent à prendre possession des marchés étrangers et leurs richesses, l’artiste propose une vision singulière de différentes cultures empreinte de la Junk food. Une invitation à revoir notre façon de consommer et d'éduquer les enfants qui se chargeront de consommer le futur.


Vous aimerez aussi…

Crédit image: Instagram sculpttheworld
  • Découverte
  • Insolite

Des œuvres d’art sublimes ornées de pierre sur les plages galloises

L’artiste gallois se positionne au cœur de cette pratique artistique par le biais de laquelle il réalise des œuvres d’arts absolument sublimes avec des pierres.

©Instagram lachhouk

Des artistes recyclent des déchets plastiques pour réaliser des robes impressionnantes

Le collectif La Chhouk composé de jeunes artistes Cambodgiens diffuse son art à travers d’hallucinantes robes confectionnées à partir de déchets plastiques. Original non ? C’est par le biais de la haute couture que le collectif désire sensibiliser la population du pays aux problèmes liés au recyclage ainsi qu’à la surconsommation des plastiques à usage unique.

© Stefan Draschan
  • Actu
  • Découverte

Découverte - People Matching Artworks de Stefan Draschan

Et si les visiteurs d'un musée devenaient eux-mêmes des œuvres d'art... La prochaine fois que vous allez voir une exposition, faites attention à comment vous vous habillez! 

Paola Pivi "We Are The Baby Gang"
  • Actu
  • Découverte

Découverte – Une exposition de nounours à New York

L'artiste italienne Paola Pivi expose 70 nounours colorés à la Galerie Perrotin dans le cadre de l'exposition "We are the baby gang". Depuis 2006, elle expose ses nounours en grand format mais c'est…