Découverte - L'art engagé de Gregg Segal contre la malbouffe

Le photographe américain Gregg Segal immortalise 42 habitudes alimentaires dans le monde pour réveiller les consciences //

  • Alexandra et Jessica, 2016
  • Anchal, 2017
  • Beryl, 2017
  • Bradley, 2016
  • Chetan, 2017
  • Daria, 2016
  • Iman Danial, 2017
  • Isaiah, 2016
  • Jesus, 2016
  • Nona, 2016
  • Nur Zarah, 2017
  • Siti Qhalisha, 2017

 

Il photographie depuis ses 11 ans, ce qui l'amène à creuser sa passion pour en faire son métier. Après sa lutte contre les déchets sur terre, Gregg Segal nous livre un autre combat tout aussi important en immortalisant différents enfants et leurs nourritures à travers le monde. Entre 2015 et 2017, l’artiste a parcouru le monde entier pour son nouveau projet : il a alors demandé à des enfants de noter scrupuleusement la nourriture qu’ils consommaient durant une semaine. Il en a fait un projet concret, le Daily Bread, à travers des compositions colorées par lesquelles il pose la question de l’éducation alimentaire. En effet, à un âge ou les habitudes alimentaire se forgent, on peut apercevoir une quantité démesurée d’aliments trop gras, trop riches ou trop sucrés. L’artiste explique sa volonté d’ouvrir les yeux au monde sur cette alimentation qui ouvre la voie aux maladies chroniques telles que diabète, cancer du côlon ou maladies cardiovasculaires. Le photographe précise également son ambition de faire un tour du monde avant que la mondialisation “ne transforme les régime régionaux traditionnels”. Notant que les grandes entreprises commencent à prendre possession des marchés étrangers et leurs richesses, l’artiste propose une vision singulière de différentes cultures empreinte de la Junk food. Une invitation à revoir notre façon de consommer et d'éduquer les enfants qui se chargeront de consommer le futur.


Vous aimerez aussi…

Luke Shadbolt, Maelstrom 1
  • Découverte
  • Photo

D’extraordinaires clichés de vagues au cœur de la tempête par Luke Shadbolt

Les photographies de Luke Shadbolt immortalisent les instants les plus vertigineux des vagues qui s’élèvent au cœur de la tempête. Prêtes à se rompre, véritable mur d’eau, on les contemple depuis les salons comme jamais nul n’a pu le faire.

HyperFocal: 0
  • Découverte

La fin des temps vue par Hugh Hayden. Déconstruction des mythes traditionnels

Diplômé en architecture, la vision de Hugh Hayden envisage les espaces et volumes comme autant de symboles qu’il utilise à son gré. En utilisant différentes formes de bois – de provenances inattendues telles que les arbres de Noël ou les bois exotiques par exemple – l’artiste américain façonne des objets surréalistes et divers pour donner son interprétation de la fin des temps.

Leandro Erlich
  • Découverte

Leandro Erlich pose une échelle vers le ciel

Fortement imprégné de l’esthétique du réalisme magique, c’est en Nouvelle Orléans que Leandro Erlich a pour la première fois l’idée de ce qui deviendra ensuite ses installation phares « Window and Ladder – Too Late for Help » ou « L’ultime déménagement ».

Pont de Da Nang 1
  • Découverte

 Un pont soutenu par deux mains géantes à Da Nang au Vietnam

Aujourd’hui, il est l’un des plus hauts lieux du tourisme au Vietnam : le pont doré de Da Nang, surplombant le village français des collines de Ba Na et offrant une vue spectaculaire sur les montagnes alentours.