Trésors de Kyoto
Trésors de Kyoto

Hipster in Stone

Jusqu’au 27 mai 2018 -
Bercy Village //

  • Hipster in Stone par Leo Caillard_1
  • Hipster in Stone par Leo Caillard_2
  • Hipster in Stone par Leo Caillard_3
  • Hipster in Stone par Leo Caillard_4
  • Hipster in Stone par Leo Caillard_24
  • Hipster in Stone par Leo Caillard_26
  • Hipster in Stone par Leo Caillard_28

 

Léo Caillard

Vous avez déjà vu Hercule casquette à l’envers et chemise de bûcheron sur le dos ? Maître de l’anachronisme, Léo Caillard mêle avec humour les codes de notre époque à l’esthétique de la Grèce Antique, et rhabille avec malice des statues iconiques avec une garde-robe à faire pâlir d’envie l’hipster qui sommeille en nous. Si la démarche fait rire, le propos de Léo Caillard va ici plus loin. Les grandes photographies de sa série Hipster in Stone, affichées dans les galeries couvertes de Bercy Village, nous amusent, mais elles interrogent aussi notre rapport au passé et au présent, et à la place – trop importante ? – que tient l’image à notre époque, ère de la surexposition visuelle permanente. L’idée lui est venue lors d’une visite au Louvre. Face aux nombreuses statues de dieux grecs qui peuplent la salle Richelieu du musée, le plasticien s’est dit « qu’habillés, ils ressembleraient plus au “hipster” du coin qu’à un dieu grec ». Maître de l’art numérique aussi, Léo Caillard n’a pas réellement habillé les statues du Louvre, mais l’a fait par retouches numériques, après avoir fait poser des modèles à la morphologie identique à celles des statues. Un mélange des genres qui peut poser question certes, mais nous on aime !

Leo Caillard represents the new generation of emerging artist with his singular vision. His creations combine a delicate intertwining of the new and the historic.



Trésors de Kyoto