Actu - Léo Caillard, so preppy

© The Classical Now

Rhabiller les statues pour l’hiver

Après sa série « Hipster in Stone » exposée à Bercy Village, l’artiste français Léo Caillard a créé une nouvelle installation à l’occasion de la grande exposition internationale du King’s College, à Londres, The Classical Now.

Les statues du bâtiment se sont ainsi vu rhabillées par l’artiste contemporain : t-shirt rouge pour l’une, t-shirt bleu pour l’autre, accessoirisé d’un foulard et d’une paire de lunettes.

Une nouvelle oeuvre en accord avec The Classical Now qui prône l’association de l’art contemporain aux antiquités grecques et romaines. Elle retrace ainsi la manière dont l’art gréco-romain a influencé l’imaginaire et la création moderne. Parmi les artistes exposés : Pablo Picasso, Yves Klein, Damien Hirst ou encore Grayson Perry. De quoi redonner vie et style aux statues de marbre antiques.

L’exposition est visible jusqu’au 28 avril 2018.

>> Découvrir "Hipster in Stone"


Vous aimerez aussi…

Lady Gaga Robert Wilson
  • Actu

Lady Gaga décapitée par Robert Wilson dans un portrait vidéo saisissant

Le plasticien et metteur en scène américain Robert Wilson vient d’inaugurer une salle d’exposition virtuelle où il expose d’hypnotiques portraits vidéo de Lady Gaga et Winona Ryder.

Collectif Et demain
  • Actu
  • À la maison

Plus de 300 célébrités chantent en chœur pour aider les hôpitaux face au coronavirus

Plusieurs centaines de chanteurs, acteurs, humoristes, sportifs, journalistes et cuisiniers chantent en chœur le titre inédit « Et demain ? » afin de récolter des fonds pour soutenir les hôpitaux.

©Mario TAMA/GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP
  • Actu

Les plus belles œuvres de street-art inspirées par l’épidémie et réalisées avant le confinement

Avant que les mesures de confinement ne s’abattent sur les pays du monde entier – ou presque - plusieurs artistes de street-art se sont exprimés face à cette crise sanitaire. On retrouve des murs embellis de diverses œuvres qui redonnent du baume au cœur débordant d’amour et d’espoir.

Premier festival d'art urbain confiné Projet Saato coronavirus
  • Actu

Lancement du premier Festival d’art urbain confiné pour soutenir les hôpitaux

La plateforme Projet Saato lance le premier festival d’art urbain confiné et vend des œuvres de street-art pour venir en aide aux hôpitaux. La totalité des bénéfices sera reversée à l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris.