Dalí en majesté à Paris

  • Salvador Dalí, Elephant Spatial, 1980
  • Salvador Dalí, Femme en flammes, 1980
  • Vue de la Galerie Dalí Paris, 2016
  • Salvador Dalí, Persistance de la Mémoire, 1980
  • Portrait de M. Levi
  • Portrait de M. Levi
  • Salvador Dalí, Gala & Beniamino Levi, dans les années 70.
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de l'Espace Dalí (49)
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris
  • Vue de Dalí Paris

 

Réouverture de Dalí Paris - A partir du 13 avril 2018 // 

Toujours plus de Dalí ! Après plusieurs mois de rénovation, l’Espace Dalí de Montmartre, Dalí Paris – qui accueille depuis 1991, 300 œuvres de l’artiste surréaliste – a rouvert ses portes le 13 avril. Quoi de neuf ? Un parcours de visite inédit autour de Beniamino Levi, ce galeriste italien dévoué au peintre fantasque depuis les années 70. Le collectionneur aurait bien connu Salvador Dalí, suite à une rencontre à l’Hôtel Meurice à Paris où il résidait alors avec Gala. Si Levi tombe sous le charme de Dalí et lui achète deux toiles, l’histoire ne s’arrête pas là : il persuade le catalan à l’imagination débordante de s’essayer à la sculpture. L’espace d’exposition se concentre ainsi sur la production sculptée de l’artiste (dont la fameuse horloge de son tableau La Persistance de la mémoire peint en 1931), placée en vis-à- vis avec les peintures de la collection Levi – dont de nouvelles toiles. Les techniques de sculpture en bronze et de fonte à la cire perdue sont également expliquées au sein de cette nouvelle scénographie. Cette dernière accueillera d’ailleurs bientôt les œuvres d’artistes contemporains.

After embellishment works, Dalí Paris presents a brand-new scenography and permanent collection about the collector Beniamino Levi and his relation with Dalí.


Vous aimerez aussi…

© Succession Alberto Giacometti ( Fondation Giacometti, Paris / ADAGP Paris) 2019
  • Classique
  • Sculpture

Histoire de Corps

Institut Giacometti
Jusqu'au 6 novembre 2019

Durant toute sa carrière, Alberto Giacometti s’est concentré sur un motif quasi unique : la représentation de l’être humain, qu’il considérait comme la raison d’être du geste artistique.

© Arno Elias
  • Gratuit
  • Photo

I'M Not A Trophy, le combat d'Arno Elias

Galerie YellowKorner- La Hune
Du 29 août au 30 octobre 2019

Sensible à la cause animale, Arno Elias présente à La Hune son projet de photographies en édition limitée pour la rentrée ; comme ces animaux de la faune sauvage en voie de disparition ou directement menacés par l’Homme, il y a un besoin urgent de les préserver.

Expulsion
  • Gratuit
  • Photo

Robert Huot ou la beauté à tout âge

Galerie Arnaud Lefebvre
Du 19 septembre au 2 novembre 2019

Comment la beauté peut-elle être la propriété exclusive de la jeunesse quand nos idées sur cette dernière dépendent à ce point d’images vieilles de plusieurs milliers d’années ? C’est à cette question que l’artiste new-yorkais Robert Huot répond par deux séries d’autoportraits photographiques qu’il a réalisées avec son épouse Carol Kinne, récemment décédée.

© Tracey Emin. Droits réservés, Courtesy White Cube, Adagp, Paris, 2019
  • Contemporain
  • Dessin

La peur d'aimer

Musée d'Orsay
Jusqu'au 29 septembre 2019

Tracey Emin est une artiste britannique qui n’a eu de cesse de placer le dessin au cœur de son travail. Pour elle, c’est sa manière de s’exprimer artistiquement.