Requiem pour les Barthélemy
Requiem pour les Barthélemy

SERIGNAN // Lubaina Himid

Jusqu'au 16 septembre 2018 -
MRAC Occitanie/Pyrénées-Méditerranée //

  • Installation view Navigation Charts Spike Island Bristol, 2017
  • lubaina himid
the truth is never watertight
badischer kunstverein karlsruhe
008.09. - 26.11.2017
  • Lubaina Himid, Naming the Money, 2004
  • The Carrot Piece, 1985

 

Gifts to Kings

Sortir la peinture du cadre pour la mettre en rapport avec le spectateur, telle est l’aspiration de nombreux artistes. Par son goût prononcé pour le théâtre, Lubaina Himid (lauréate du Turner Prize 2017) initie cette relation entre public et œuvres. Dans ces dernières, elle questionne la place de la diaspora africaine dans le champ culturel. Si les sujets sont lourds – esclavage, colonialisme, représentation des africains dans l’art européen – sa mise en scène crée une esthétique en contraste, plus légère.

Grâce à des figures peintes placées dans l’espace (Naming the Money, 2004), parmi lesquelles on peut déambuler, l’artiste confronte sa réappropriation de la peinture européenne et l’histoire africaine. En partageant ses convictions – elle est membre du Black art mouvement, créé en réaction aux lois anti-immigration de Margaret Tatcher dans les années 1980 – avec le visiteur, elle ouvre un dialogue apaisé sur les questions d’identité africaine. En retraçant la carrière de l’artiste, l’exposition témoigne ainsi de la cohérence de son travail, dicté depuis 30 ans par la même ligne directrice : l’ouverture.

> En ce moment également au MRAC Sérignan : l'exposition La Complainte du Progrès (visite vidéo)


Expo précédente


Requiem pour les Barthélemy