fbpx
Mémoire de l'oubli
Mémoire de l'oubli

Lassaâd Metoui - Le Pinceau Ivre

Jusqu’au 30 septembre 2018 -
Institut du Monde Arabe //

  • Lassaâd Metoui, Accessible, 2014
  • Lassaâd Metoui, Amour Tendresse, 2017
  • Lassaâd Metoui, Amour, 2017
  • Lassaâd Metoui, Asagao, 2016-2017
  • Lassaâd Metoui, Esthétique, 2017
  • Lassaâd Metoui, Fleur Aster, 2016-2017
  • Lassaâd Metoui, Grâce, 2014
  • Lassaâd Metoui, Innocence, 2014
  • Lassaâd Metoui, Intelligible, 2014
  • Lassaâd Metoui
  • Lassaâd Metoui
  • Lassaâd Metoui, Multitude, 2018
  • Lassaâd Metoui, Multitude, 2015
  • Lassaâd Metoui, Multitude, 2018

 

Le pinceau ivre ? Non cette exposition ne consiste pas à découvrir les œuvres performatives d’un artiste alcoolisé. L’addiction de Lassaâd Metoui n’est pas toxique pour le corps et soulage même l’esprit : il s’agit de la calligraphie. Tout comme les arts martiaux, la calligraphie trouve ses fondements dans la réflexion et la méditation. Pas question de se lancer à l’aveugle, pinceau à la main ! L’introspection prépare à la gestuelle du calligraphe, l’habite, le transforme. En dialogue avec les collections de l’Institut du Monde Arabe, l’œuvre de l’artiste tunisien et nantais réinterprète cette calligraphie et livre une perception personnelle du monde et de la culture arabe. En véritable amoureux des mots, Lassaâd Metoui se prête à différentes collaborations avec des auteurs tels qu’Amélie Nothomb (Le Mont Fuji, 2012) ou Alain Rey (Le Voyage des mots, 2013), entrelaçant ainsi les cultures occidentales et orientales. Il réalisait d’ailleurs pour la Nuit Européenne des Musées 2014, une performance consistant en une calligraphie géante, en compagnie du linguiste français. Ces mots tracés par l’esprit, il finit par les transformer en œuvres d’art, conférant toute sa force et sa beauté au langage, que l’on a parfois tendance à oublier ou à sous-estimer. Ne plus chercher à déchiffrer les signes et s’enivrer de la beauté des mots serait-elle une nouvelle forme d’ébriété – sans maux de tête ?

The Institut du monde arabe gives carte blanche to Lassaâd Metoui, a Tunisian artist who works on art and words both thanks to calligraphy.

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Mémoire de l'oubli