Shudu Gram, un mannequin digital

Un fantasme devenu réalité //

  • Shudu Gram
  • Shudu gram
  • Shudu gram
  • Shudu Gram
  • Shudu gram
  • Shudu gram
  • Shudu gram
  • Shudu gram

 

Avez-vous déjà entendu parler de Shudu Gram ? Si non, précipitez vous sur le compte instagram de ce top model 2.0, imaginé et conçu par le photographe londonien Cameron-James Wilson. Belle, grande, élancée, la peau noire et sans aucun défaut, non vraiment aucun, Shudu Gram, le premier Supermodel digital est le résultat d'effets spéciaux générés à 100 % par l'ordinateur. D'où le semblant de perfection qu'elle dégage. À cela s'ajoute que c'est la Barbie sud-Africaine qui a constitué la source d'inspiration principale de l'artiste. Mais les mannequins Alek Wek, Duckie Thot ou Grace Jones, qui elles, existent vraiment, ont également fait office de muses. C'est pourquoi Shudu Gram fait en même temps très réaliste. Tant et si bien d'ailleurs que les internautes ont mis du temps à comprendre qu'il ne s'agissait pas d'un humain lors de ses premières apparitions sur le net.

À une époque où les réseaux sociaux - et toutes les pratiques qu'ils induisent en matière de retouche photos ou de filtrages - falsifient de plus en plus la réalité, le photographe a souhaité donner vie à son fantasme. Et rien de plus. Car si les éloges sont nombreux face à cette créature qui force l'admiration, sinon suscite certaines craintes devant sa beauté captivante, des polémiques ont pu naître telle que celle portant sur le choix de l'origine du mannequin.

En effet, des personnes issues de la communauté noire-africaine n'ont pas apprécié le fait que l'on en fasse une "tendance" alors que ce devrait être la norme - comprendre : la diversité n'est pas encore de mise selon eux dans le milieu de la mode. D'autres désapprouvent le fait qu'un avatar prenne la place des humaines qui exercent ce métier dans la vraie vie, comme lorsque Shudu Gram a été choisie par Rihanna en tant qu'égérie du nouveau rouge à lèvres orange de sa gamme de maquillage Fenty Beauty.

Quoi qu'il en soit, Shudu Gram ne témoigne pas d'un phénomène totalement nouveau ( Lil Miquela, influenceuse 2.0 est un autre mannequin 2.0 créée en 2016), même si c'est certainement le modèle le plus abouti. Et pour quelqu'un de virtuel avec plus de 100 000 abonnés, on se demande si ce n'est pas plus sain, finalement, de réagir sur ses apparitions à elles, plutôt qu'à toutes ces personnes à qui l'on pourrait davantage parler en vrai.

 

 

 


Vous aimerez aussi…

Vile illusion murale 2
  • Découverte
  • Insolite

 Traverser les murs avec le street art de Vile

A tourner en rond dans nos appartements comme des bêtes en peine, on finit par avoir l’impression que les murs rétrécissent… Le graffeur portugais Vile, de son vrai nom Rodrigo Miguel Sepúlveda Nunes, a trouvé la solution parfaite pour cela.

Malin Bülow - Elastic Bonding 6
  • Découverte
  • Insolite

 Les sculptures humaines de Malin Bulow

L’œuvre de la suédoise Malin Bülow – maintenant installée à Oslo en Norvège – se situe à cheval entre les questions de vivant et de non vivant, d’élasticité et de fluidité ; ses installations sont autant de prestations que de performances, utilisant différentes formes esthétiques et artistiques.

Leandro Erlich
  • Découverte

Leandro Erlich pose une échelle vers le ciel

Fortement imprégné de l’esthétique du réalisme magique, c’est en Nouvelle Orléans que Leandro Erlich a pour la première fois l’idée de ce qui deviendra ensuite ses installation phares « Window and Ladder – Too Late for Help » ou « L’ultime déménagement ».

Alicia Martin Biografias 3
  • Découverte

 Alicia Martin jette les livres par les fenêtres

Les installations d'Alicia Martin, qu’elle appelle « Biografias », mettent en scène des centaines d’ouvrages détournés de leur utilisation première, fixés dans d’étranges formes graciles grâce à une armature métallique.