Pâques
Pâques

Scandale - Des antiquités valant 1 million de $ retrouvées en Italie

Un vol à l'italienne qui finit mal //

Des artefacts anciens d'une valeur estimée à 900 000 euros (soit 1 million de dollars) ont été saisis vendredi 11 mai par la police dans la région centrale du Latium en Italie. Certains des objets datant du 4ème siècle avant JC ont été récupérés après avoir été mis en vente sur Facebook.... Les antiquités, qui remonteraient au IVe siècle av. J.-C. et au IIe siècle après J.-C. , ont été récupérées par le service du patrimoine culturel et anti-contrefaçon des carabiniers.

La saisie était le résultat d'une opération en deux parties: la police a d'abord suivi l'activité financière de deux hommes d'affaires romains qui auraient utilisé de grosses sommes d'argent pour acheter des œuvres d'art. Selon la police, l'un des hommes d'affaires a même installé un petit musée privé contenant des douzaines d'objets d'intérêt historique et artistique, y compris des céramiques et deux têtes coroplastiques : un taureau et un cheval, qui appartiennent probablement à un grand regroupement sculptural. Il l'a fait sans informer les bureaux concernés tels que le Ministère du Patrimoine Culturel ou celui du tourisme.

La deuxième partie de l'opération consistait à surveiller l'activité en ligne, en particulier un profil Facebook qui, selon la police, servait à vendre un fragment d'une colonne romaine faite de tuf (roche poreuse formée par la consolidation de cendres volcaniques) datant du site antique de la ville d'Ardea, à 35 km au sud de Rome.

La saisie des artefacts fait partie d'une tendance récente sur le marché, qui a vu une augmentation phénoménale de la vente de ces objets en ligne. Selon une enquête du Wall Street Journal, 80% des antiquités disponibles en ligne n'ont aucune provenance enregistrée - ce qui signifie qu'elles sont probablement volées ou falsifiées. Deux facteurs sont à l'origine de cette recrudescence : un pillage sans précédent de l'Etat Islamique à travers le Moyen-Orient et l'accès presque illimité des collectionneurs novices aux achats non certifiés grâce/à cause noatmment de la croissance rapide de la vente en ligne avec applications comme Facebook, WhatsApp, eBay et Amazon...


Vous aimerez aussi…

oeuvre Banksy
  • Actu
  • Scandale

Scandale – Banksy défend ses droits 

Toujours imité, jamais égalé, les temps ne sont pas faciles pour l’énigmatique Banksy // Depuis quelques semaines déjà (et jusqu’au 14 avril prochain), le Mudec, un musée municipal situé près de…

A gauche, une oeuvre de Guillaume Verda et à droite celle de Basquiat
  • Actu
  • Scandale

Scandale – Une exposition annulée pour cause de plagiat

Quelle est la frontière entre l’inspiration et la copie ? À quel moment un artiste bascule-t-il dans le plagiat ? // Le plasticien Guillaume Verda devait être exposé à la Galerie Sakura du 16 au 24…

© Photo KIK-IRPA Brussel
  • Actu
  • Scandale

Actu – La vente record d’un Rubens fait scandale

Aux Pays-Bas, la vente record à plus de 8 millions de dollars d’une étude de Rubens fait scandale… // Pour une fois qu’une vente aux enchères qui atteint des sommets ne fait pas que des heureux……

BEVERLY HILLS, CA - NOVEMBER 14: American contemporary artist, Ron English. Photo : Barbara Davidson/Getty Images)
  • Scandale
  • Contemporain

Actu - Il achète un Banksy pour le repeindre en blanc

En ce moment, il semblerait qu’on aime autant qu’on abîme les toiles du street artiste… // Ron English, un street artiste américain, a acquis l’œuvre de Banksy « Slave Labour » (2012) il y a…


Pâques