Découverte - Street art et effets d'optique

  • 01. Peeta - Chine
  • 02. Peeta - Chine
  • 03. Peeta - Stairway to heaven
  • 04. Peeta - Barcelona
  • 05 Peeta - Barcelona

 

Cet artiste ne vous dit peut-être rien, pourtant il a marqué les murs du monde entier.
Il s’agit de Manuel de Rita, street artiste italien surnommé Peeta, qui se plait à réaliser des œuvres tridimensionnels, aussi spectaculaires que bluffantes. Il s’amuse avec des effets d’optiques grâce à une technique assez insolite en son genre. En effet, il utilise un lettrage 3D traditionnel ce qui déforme la perception des véritables surfaces murales. Ses œuvres sont surprenantes. On vous laisse juger par vous-même !

>>Découvrir son compte instagram 


Vous aimerez aussi…

Aheneah - No glass to hold me back
  • Découverte

Du Street art au point de croix! La brillante idée d’Aheneah

Renouveler l’esthétique du street art et dépasser les frontières, c’est tout l’objectif de la jeune artiste portugaise Aheneah – de son vrai nom Ana Martins. Munies de vis et de fil, elle crée de larges œuvres murales à base de point de croix. Une œuvre absolument stupéfiante, qui défie les codes traditionnels.

Adrian Gray - Stonebalancing 5
  • Découverte

 La zen-attitude des roches en équilibre d’Adrian Gray

Pas un mouvement brusque, pas un souffle, pas un tressaillement… et peut-être est-il possible d’imiter l’artiste britannique Adrian Gray, qui a initié une nouvelle forme d’art. Le « stonebalancing », ou l’art que trouver l’équilibre des roches, est une forme de land art basée sur l’assemblage de pierres, en utilisant uniquement les forces cinétiques naturelles.

Diet Wiegman - Visage
  • Découverte

 Recréer des personnages mythiques avec des ombres ? C’est le pari fou de Diet Wiegman !

Voir le monde sous de nouvelles perspectives permet de le redécouvrir sous un tout nouveau jour. L’artiste Diet Wiegman, originaire des Pays-Bas, se lance dans la sculpture dans les années 1980 avec cette idée en tête.

pablo reinoso banc spaghetti 8
  • Découverte

 Des bancs aux formes de spaghetti ! Par Pablo Reinoso

Qui a dit que les bancs se devaient d’être rectilignes et droits, comme parallèles au sol qui les supporte ? Personne, répond l’artiste et designer franco-argentin Pablo Reinoso qui s’emploie à déconstruire cette idée reçue depuis ses quinze ans.