La Haye
La Haye

SARREBOURG // Pétales de porcelaine, le bouquet de Delphine

Jusqu'au 9 janvier 2019 -
Musée du Pays de Sarrebourg // 

  • 2013-1-12_04 - copie
  • Bougeoir arlequin
  • Bouillon pourpre - Détail rose coté
  • Delphine de Custine
  • EAA_4341 - copie
  • Extrait du Jardin du Baron Dumont de Courset
  • Flambeau rose détail
  • Flambeau vert
  • Grand pot pourri Hannong
  • Grand pot pourri Hanong
  • IMG_5214 - copie
  • Vase à cadran (détail), photographie

 

Ici, on rend hommage à une femme dont la vie, mouvementée, est digne d’un roman. Delphine de Custine fait partie d’une famille dont le destin est intimement lié à notre histoire nationale puisqu’il porte les marques de la Révolution française. C’est la belle-fille d’un général décapité pendant cet événement majeur. Mais c’est aussi la belle-fille de celui qui fut le propriétaire de la faïencerie de Niderviller, l'une des plus anciennes de Lorraine, et la deuxième en France à avoir fabriqué de la porcelaine. Cette manufacture est dotée d’un grand savoir-faire, démontré à travers la réalisation de nombreuses pièces délicates dont le bouquet offert à Delphine. On découvre alors les décors de fleurs modelées en relief, moins connues que ceux des fleurs peintes. Celle dont la beauté et la passion ont inspiré Chateaubriand et Madame de Staël, a entretenu un lien fort avec cette manufacture : emprisonnée pendant la Révolution, elle a été libérée grâce à une pétition signée par une cinquantaine d’ouvriers de la faïencerie. Bougeoir arlequin, vases et statuettes sont ornés de fleurs aux couleurs aussi douces qu’agréables aux yeux : on est fasciné par le travail des petites mains qui les ont façonnés, avec force de minutie. Quel beau bouquet !



La Haye