Actu - Polémique sur la première œuvre de De Vinci

"Des cheveux vermicelles" //

Une petite tuile peinte provoque une grande agitation parmi les universitaires du monde de l'art. Certains chercheurs croient que la pièce récemment découverte serait la plus ancienne œuvre connue de Léonard de Vinci: un autoportrait dans lequel l'artiste se décrit comme "l'Archange Gabriel". Le travail a été daté à 1471, quand Leonard de Vinci aurait eu juste 18 ans.

Les universitaires ont utilisé la datation par thermoluminescence pour confirmer la date du tir de la tuile. Ils prétendent que l'analyse infrarouge révèle des inscriptions codées qui pointent vers la main de Léonard: une séquence de chiffres révélatrice et la signature de l'artiste en écriture miroir le long de la mâchoire du sujet. Les savants croient que les deux étaient visibles avant le tir de la tuile, mais ont été rendus illisibles par le four.

La date 1471 apparaît sur le carreau à côté des numéros 52 et 72. Le professeur soutient que 52 se réfère à 1452, date de naissance de Léonard, tandis que 72 fait référence aux septième et deuxième lettres de l'alphabet-G et B-qui dit qu'il fait allusion à l'Archange Gabriel. "Plus qu'une signature, il est typique des puzzles célèbres qu'il a aimés toute sa vie", a insisté le professeur. Il croit que Leonard a créé la pièce dans l'atelier de son grand-père paternel, qui aurait été céramiste. Le savant dit que la tuile lui a été donnée pour être analysée par un membre de la famille Ravello, qui a reçu l'œuvre d'art de la duchesse d'Amalfi en 1499 et l'a détenue depuis.

Cependant, l'hypothèse audacieuse des professeurs Solari et Bonfantin n'a pas été adoptée par tous les experts. La découverte a été carrément rejetée par l'éminent spécialiste Martin Kemp de l'Université d'Oxford, qui a comparé les cheveux du sujet à des pâtes. "La manipulation des cheveux est spectaculairement peu convaincante, cela ressemble à du vermicelle", a déclaré Kemp au Guardian.


Vous aimerez aussi…

© Photothèque le Soleil
  • Actu
  • Scandale

Actu – La Joconde aux Italiens !

« Léonard est italien, il est seulement mort en France » a déclaré Lucia Borgonzoni, la secrétaire d’État à la Culture italienne // Alors que l’Italie avait accepté d’envoyer la totalité de leurs…

Banksy, Morons, 2006
  • Actu
  • Scandale

Un Banksy brûlé et transformé en toile numérique

Brûlée dans une vidéo postée sur Youtube, la toile Morons (2006) de Banksy est mise en vente sous sa forme numérique. Une oeuvre de plus dans l'univers de la blockchain et du crypto-art.

statuettes igbo
  • Actu
  • Scandale

Une vente de statuettes nigérianes fait polémique, ravivant le débat sur la restitution des oeuvres à leur pays d'origine

Le débat sur la restitution des oeuvres continue à faire rage : une commission nationale nigériane a demandé la suspension d'une vente de statuettes à Paris au sein de la société Christie's, qui auraient été dérobées pendant la guerre civile du Biafra (1967-1970), selon elle, en exigeant des compensations. Mais Christie's a rejeté, fin juin, cette requête, arguant que les objets de la vente ont été obtenus de manière légale.

Screenshot_2020-02-12 Galería OMR ( galeriaomr) • Photos et vidéos Instagram
  • Actu
  • Scandale

Une critique d’art détruit accidentellement une œuvre estimée à 18.000 euros

C’est la dégringolade ! Lors d’une exposition organisée à Mexico à l’occasion de la seizième édition de la Zona Maco, Alvelina Lésper détruit par accident une œuvre de Gabriel Rico, un artiste contemporain.