Nantes - Les machines de l'île

Île de Nantes, Parc des Chantiers
De Février à Décembre

  • Les Machines de Nantes
  • Les Machines de Nantes
  • Bar Boutique _ Les Machines de l'île
  • Café de la branche
  • La Fourmi géante. Galerie des Machines. Les Machines de l'île. Nantes (Loire-Atlantique).
  • La Galerie des Machines
  • La Galerie des Machines. Le Poisson-coffre. Les Machines de l’île. Nantes
  • Le Carrousel des Mondes Marins. Les Machines de l’île. Nantes
  • Le Carrousel des Mondes Marins. Les Machines de l'île. Nantes (Loire-Atlantique)
  • Le Grand Eléphant. Les Machines de l’île. Nantes
  • Les Machines de l'île. Nantes (Loire-Atlantique)
  • Les Machines de l'île. Nantes (Loire-Atlantique)
  • Machines de Nantes
  • Machines de Nantes

 

Dans la nef des anciens chantiers navals de Nantes dorment de drôles d'animaux fantastiques. Un héron de 8 m d’envergure y cohabite avec une fourmi géante, un calamar à rétropropulsion et même une raie Manta. Bien qu’elles aient l’air sans vie, ces bêtes étonnantes se réveillent parfois pour émerveiller les visiteurs de l’île de Nantes. Si ces créations articulées rappellent les croquis de Léonard de Vinci, c’est aussi à l’histoire industrielle de Nantes mais surtout à l’imagination de Jules Verne qu’elles se réfèrent. De son univers dystopique est né un véritable « Atelier », un lieu de création pensé par François Delarozière et Pierre Oréfice, où, sur plus de 3000 m², les ingénieurs et techniciens continuent à travailler la matière. Quant au public, il observe depuis les terrasses en hauteur, ces sortes de Victor Frankenstein cherchant à animer le bois et l’acier. Leur plus belle construction ? Le Grand Eléphant de près de 50 tonnes qui laisse les voyageurs monter sur sa carcasse métallique, et le Carrousel des mondes marins, manège géant composé de 36 éléments mobiles qui semblent tout droit sortis des abysses.

On y va sans hésiter avec toute la famille pour faire un tour à dos d’éléphant, monter sur l’arbre à hérons, et observer les techniciens manier un savoir-faire sans pareil dans cette friche qui aurait pu rester désaffectée et qui fait désormais partie intégrante du paysage nantais.

En images, Gi[Ant], la fourmi géante :

>> En savoir plus

Ouvert de Février à Décembre


Vous aimerez aussi…

Grau-Garriga_SigneYMateria@MuseesAngers_P.David
  • Classique

Angers - Collections ! Collections ! Le renouveau de la tapisserie moderne

Musée Jean-Lurçat et de la Tapisserie contemporaine
Jusqu'au 26 avril 2020

La tapisserie moderne revisitée, sublimée par le Musée Jean-Lurçat. Le renouveau de la tapisserie est à redécouvrir et vite. On vous a donné nos premières impressions.

Daniel Buren et Patrick Bouchain, Les Anneaux, Quai des Antilles, Nantes, création pérenne Estuaire 2007 © Bernard Renoux/LVAN
  • Contemporain
  • Incontournable

Nantes - Le Parcours pérenne d'Estuaire

Estuaire de la Loire, à partir de Nantes
Permanent

C’est une très belle promenade dans l’art contemporain que nous propose la ville de Nantes à travers son parcours artistique pérenne de l’Estuaire.

© Fabrice Lepeltier © Adagp, Paris, 2019
  • Incontournable
  • Contemporain

Exposition Vasarely, de l'Op Art au Folklore planétaire

Musée du Touquet-Paris-Plage
Jusqu'au 26 avril 2020

Vasarely introduit le temps et l'instabilité dans l'art abstrait. Véritable précurseur du design contemporain, sa vision résolument avant-gardiste annonçait les prémices de la 3D, un demi-siècle plus tôt.

©CHRH
  • Classique

Émile Constant, Le Havre une autre ville

HÔTEL DUBOCAGE DE BLÉVILLE
Jusqu’au 27 avril 2020

Emile Constant était un homme discret et simple qui fit du Havre sa muse, nous livrant dans ses dessins, aquarelles et gouaches, les facettes versatiles d’une cité portuaire sans égale dans son cœur.