❤ Découverte - Ses sculptures tiennent dans une tête d'aiguille

"Je voulais montrer au monde que les choses les plus petites peuvent avoir le plus grand impact", Willard Wigan //

  • Micro Sculptures, Willard Wigan
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)

 

Atteint de dyslexie et d'autisme, moqué par ses camarades de classe et ses enseignants, l'artiste britannique Willard Wigan (cinquante-cinq ans) n'a pas eu une enfance de tout repos. Il se réfugie très tôt dans l'art pour oublier ces brimades quotidiennes et est attiré par l'idée d'un art qu'on ne pourrait pas critiquer, car "invisible". Sa passion pour l'art microscopique était née !

Actuellement dans le Guiness Book des records du monde en tant que "créateur des sculptures faites à la main les plus petites au mondes", Willard Wigan a pris sa revanche sur la vie et sur tous ceux qui le traitaient de "moins que rien". Aujourd’hui reconnu dans le monde entier, aussi bien par des scientifiques (il a reçu un doctorat honoraire de l'université britannique de Warwick) que le commun des mortels, Wigan est un modèle de ténacité et de patience. Ce dernier est allé présenter ses sculptures sur des plateaux télévisés anglo-saxons ainsi que lors d'une conférence TED (vidéo sous-titrée en français ci-dessous).

Cet art incroyable et pour ainsi dire, démesuré, demande une concentration et une minutie incroyable. Wigan doit en effet travailler au microscope, la nuit (pour éviter les ondes émises par le trafic automobile), dans un environnement confiné. Pour réaliser ces personnages microscopiques qui tiennent dans le chat d'une aiguille à coudre, Wigan se met dans un état de transe pour ralentir le battement de son cœur et ainsi diminuer le tremblement de ses mains. Vous ne verrez plus jamais une aiguille du même œil...

>> Plus de découvertes

>> En savoir plus sur l'artiste


Vous aimerez aussi…

© Stefan Draschan
  • Actu
  • Découverte

Découverte - People Matching Artworks de Stefan Draschan

Et si les visiteurs d'un musée devenaient eux-mêmes des œuvres d'art... La prochaine fois que vous allez voir une exposition, faites attention à comment vous vous habillez! 

© Vonwong
  • Découverte

Découverte - Cette magnifique vague dénonce la pollution

Vous ne devinerez jamais le nombre de pailles qu’il a fallu pour réaliser cette incroyable vague // Quand l’art est engagé et dénonce la pollution, on dit oui ! Le photographe Benjamin Von Wong…

© Gil Bruvel
  • Découverte
  • Sculpture

Découverte - Fascinantes sculptures géométriques

L'artiste Gil Bruvel nous émerveille avec ses sculptures géométriques et cubiques... // Né en Australie de parents français, Gil Bruvel a hérité de la fibre artistique de ses parents : tandis que…

© Freya Jobbins
  • Découverte
  • Insolite

Découverte - Cette artiste sculpte avec des morceaux de poupées !

Regardez ces sculptures très détaillées faites à partir de morceaux de poupées // Un pied, une main, une tête … Lorsque vous regardez ces sculptures de près, vous vous rendez soudain compte…