Requiem pour les Barthélemy
Requiem pour les Barthélemy

❤ Découverte - Ses sculptures tiennent dans une tête d'aiguille

"Je voulais montrer au monde que les choses les plus petites peuvent avoir le plus grand impact", Willard Wigan //

  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)

 

Atteint de dyslexie et d'autisme, moqué par ses camarades de classe et ses enseignants, l'artiste britannique Willard Wigan (cinquante-cinq ans) n'a pas eu une enfance de tout repos. Il se réfugie très tôt dans l'art pour oublier ces brimades quotidiennes et est attiré par l'idée d'un art qu'on ne pourrait pas critiquer, car "invisible". Sa passion pour l'art microscopique était née !

Actuellement dans le Guiness Book des records du monde en tant que "créateur des sculptures faites à la main les plus petites au mondes", Willard Wigan a pris sa revanche sur la vie et sur tous ceux qui le traitaient de "moins que rien". Aujourd’hui reconnu dans le monde entier, aussi bien par des scientifiques (il a reçu un doctorat honoraire de l'université britannique de Warwick) que le commun des mortels, Wigan est un modèle de ténacité et de patience. Ce dernier est allé présenter ses sculptures sur des plateaux télévisés anglo-saxons ainsi que lors d'une conférence TED (vidéo sous-titrée en français ci-dessous).

Cet art incroyable et pour ainsi dire, démesuré, demande une concentration et une minutie incroyable. Wigan doit en effet travailler au microscope, la nuit (pour éviter les ondes émises par le trafic automobile), dans un environnement confiné. Pour réaliser ces personnages microscopiques qui tiennent dans le chat d'une aiguille à coudre, Wigan se met dans un état de transe pour ralentir le battement de son cœur et ainsi diminuer le tremblement de ses mains. Vous ne verrez plus jamais une aiguille du même œil...

>> Plus de découvertes

>> En savoir plus sur l'artiste


Vous aimerez aussi…

© Camille Seaman, The Big Cloud
  • Découverte
  • Photo

Découverte - Des nuages comme vous ne les avez jamais vus

La tête dans les nuages... /// Camille Seaman redonne toutes ses lettres de noblesse à la nature : cette photographe américaine, dont les sujets de prédilection varient des icebergs aux nuages, a…

papillon, (c) Noriyuki Saitoh, tous droits réservés
  • Découverte
  • Insolite

Découverte - Des insectes plus vrais que nature...

Noriyuki Saitoh va vous faire aimer les insectes (si ce n’est pas déjà le cas) avec ses sculptures en bambou, d'insectes en tout genre ! // Cet artiste passe de longues heures à recréer des…

(c) Tatsuo Horiuchi
  • Découverte
  • Numérique

Découverte - Il peint sur Excel !

Et il excelle dans la matière... // Tout le monde connait le logiciel Excel qui nous permet de faire des tableaux et de calculer notre budget ! Cet artiste japonais, lui, a utilisé cet outil…

Poèmes d'amour 
(c) Mini Ma
circa 4 x 4 cm
  • Gratuit
  • Littéraire

Le Monde Merveilleux des Livres Minuscules

Toute l'année - Galerie-librairie Mini Ma // En plein cœur de Saint-Germain-des Prés, une petite galerie-librairie regorge de mini livres extraordinaires... // Vous avez aimé le film…


Requiem pour les Barthélemy