fbpx
Arts in the City YouTube
Arts in the City YouTube

❤ Découverte - Ses sculptures tiennent dans une tête d'aiguille

"Je voulais montrer au monde que les choses les plus petites peuvent avoir le plus grand impact", Willard Wigan //

  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)
  • Micro Sculptures, Willard Wigan (c)

 

Atteint de dyslexie et d'autisme, moqué par ses camarades de classe et ses enseignants, l'artiste britannique Willard Wigan (cinquante-cinq ans) n'a pas eu une enfance de tout repos. Il se réfugie très tôt dans l'art pour oublier ces brimades quotidiennes et est attiré par l'idée d'un art qu'on ne pourrait pas critiquer, car "invisible". Sa passion pour l'art microscopique était née !

Actuellement dans le Guiness Book des records du monde en tant que "créateur des sculptures faites à la main les plus petites au mondes", Willard Wigan a pris sa revanche sur la vie et sur tous ceux qui le traitaient de "moins que rien". Aujourd’hui reconnu dans le monde entier, aussi bien par des scientifiques (il a reçu un doctorat honoraire de l'université britannique de Warwick) que le commun des mortels, Wigan est un modèle de ténacité et de patience. Ce dernier est allé présenter ses sculptures sur des plateaux télévisés anglo-saxons ainsi que lors d'une conférence TED (vidéo sous-titrée en français ci-dessous).

Cet art incroyable et pour ainsi dire, démesuré, demande une concentration et une minutie incroyable. Wigan doit en effet travailler au microscope, la nuit (pour éviter les ondes émises par le trafic automobile), dans un environnement confiné. Pour réaliser ces personnages microscopiques qui tiennent dans le chat d'une aiguille à coudre, Wigan se met dans un état de transe pour ralentir le battement de son cœur et ainsi diminuer le tremblement de ses mains. Vous ne verrez plus jamais une aiguille du même œil...

>> Plus de découvertes

>> En savoir plus sur l'artiste

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Vous aimerez aussi…

(c) Pei-San NG, match art 2

Découverte - Tout feu tout flamme : découvrez le match stick art

Cette forme d'art hybride nécessite précision, minutie et patience. Le résultat est flamboyant ! // Pei-San Ng est un designer américain pas comme les autres... Sa passion nous fait penser au…

darel carey (6)

Découverte – Les œuvres immersives en scotch de Darel Carey

Ne croire que ce que l’on voit // On se croirait dans un tunnel intersidéral, un trou noir, ou encore au beau milieu d’une faille dans l’espace-temps, où le matériel ne serait plus et les dimensions,…

Kim KototamaLune - Jardin-de-Micro-Organismes

❤ Découverte - La magicienne du verre

Verre, ver, vert, vair / « Le verre est un liquide qui a oublié qui il était ». Ce sont ces quelques mots qui caractérisent le travail de l’artiste d’origine vietnamienne Kim KototamaLune. Son art…

(c) Veronika Richterová 8

❤ Découverte - Le plastique prend vie

Une autre façon de le recycler // Le plastique est partout ! Il nous permet une vie plus facile, mais ce matériau malléable à souhait cause un problème : il pollue. Bien que considéré comme un don…


Arts in the City YouTube