Mont Saint-Michel

Le Mont-Saint-Michel -
15 et 16 septembre 2018 //

© Philippe Berthé - CMN

Haut lieu de pèlerinage du VIIIe au XVIIIe siècle, la célèbre abbaye bénédictine est l'un des exemples les plus remarquables de l'architecture à la fois religieuse et militaire de l'époque médiévale. Venez porter un autre regard sur l'abbaye grâce à une visite commentée, centrée sur les liens unissant le Mont-Saint-Michel et les pays européens depuis 1300 ans.

Visite commentée samedi et dimanche de 11h à 13h et de 14h30 à 16h30 - Inscription conseillée

>> Réservations :


Vous aimerez aussi…

Cheval de Lourdes ©RMN-GP. Thierry Le Mage
  • À la maison

Les fouilles du Musée d’Archéologie Nationale se glissent dans votre salon

Le Musée d’Archéologie Nationale, aujourd’hui plus que jamais, vous invite à découvrir les merveilles qu’il regorge, issues de divers fouilles archéologiques… Collections en ligne et œuvres en 3D, il a tout pour vous plaire !

KEIN LICHT - 
Compositeur : Philippe MANOURY - 
Livret : Elfriede JELINEK - 
Direction musicale : Julien LEROY - 
Mise en scene : Nicolas STEMANN - 
Scenographie : Katrin NOTTRODT - 
Costumes : Marysol del CASTILLO - 
Lumieres : Rainer CASPER - 
Video : Claudia LEHMANN - 
A l Opera Comique le 17 10 2017 - 
Photo : Vincent PONTET
  • À la maison
  • Opéra / Ballet

Kein Licht : un opéra électro-acoustique déjanté !

L'opéra Kein Licht, né de la collaboration de l’écrivaine Elfriede Jelinek du compositeur Philippe Manoury et du metteur en scène Nicolas Stemann, est disponible sur le site de l'Opéra Comique.

Une cerise géante à Trafalgar Square
  • Actu
  • Sculpture

 Une cerise géante à Trafalgar Square !

Trafalgar Square - Londres
Jusqu'en mars 2022

Trafalgar Square va accueillir une cerise géante siégeant sur une montagne de crème fouettée, une mouche et un drone, en mars 2020.

picasso vandalisé
  • Actu
  • Découverte

Un Picasso de plus de 20 millions d’euros vandalisé !

C’est une véritable malédiction ! Un portrait réalisé par Picasso, d’une valeur estimée à 20 millions de livres (23,5 millions d’euros), aurait été dégradé, samedi 28 décembre, à la Tate Modern de Londres.