Découverte – Des sculptures percutantes en scotch

De la transparence //

Dans la rue, dans les couloirs du métro, en bas de votre immeuble, combien de SDF avez-vous croisé aujourd’hui ? Surtout, combien en avez-vous ignoré ou à peine remarqué, perdu dans vos pensées, votre conversation ou votre musique ? Arrivé au croisement de l’avenue pourtant, l’un d’entre eux attire votre regard. Celui-là est encore plus « transparent » que les autres. Normal, il est en scotch. Ces sculptures surprenantes et déstabilisantes, représentant des sans domicile fixe, sont l’œuvre d’un jeune artiste français, Martin Escoffier. Son objectif : faire bouger les consciences, armé de son rouleau de scotch.

Du haut de sa vingtaine, l’artiste veut en effet illustrer à travers ces 15 sculptures de SDF, le sentiment d’indifférence que ces derniers ressentent, à force que les passants les ignorent. Sans regard, sans reconnaissance, un être humain n’existe plus et est voué à disparaître, à devenir totalement transparent. Et c’est grâce à un outil transparent justement, que Martin arrive à rendre visible la condition de ces personnes isolées. Face à ces sculptures, les réactions sont diverses, mais beaucoup plus nombreuses que face à un homme… Loin d’être moralisateur cependant, l’envie du sculpteur voulait surtout exprimer ce qu’il ressent.

Une méthode simple mais efficace

S’il veut garder sa technique secrète, on peut imaginer qu’il s’inspire du travail de Mark Jenkins, précurseur en termes de sculptures en scotch et qui emploie une sorte de technique du moulage, comme sur cette vidéo :

Ce street-artiste américain réalise des installations de rues depuis 2003. Sa renommée est désormais mondiale : en juin 2015, une sculpture de sa série Tape men, qui consistait en des moulages de corps en ruban d’emballage transparent, a été vendue 7400 € à l’Hôtel Drouot.

Et si vous essayiez à votre tour ? Réalisez vos œuvres en scotch en suivant ce tuto !

>> Découvrir le travail de Mark Jenkins


Vous aimerez aussi…

Adrian Gray - Stonebalancing 5
  • Découverte

 La zen-attitude des roches en équilibre d’Adrian Gray

Pas un mouvement brusque, pas un souffle, pas un tressaillement… et peut-être est-il possible d’imiter l’artiste britannique Adrian Gray, qui a initié une nouvelle forme d’art. Le « stonebalancing », ou l’art que trouver l’équilibre des roches, est une forme de land art basée sur l’assemblage de pierres, en utilisant uniquement les forces cinétiques naturelles.

Isaac Cordal
  • Découverte

 Du haut de leur 15cm, ils dénoncent les travers de notre société ! Les personnages urbains d’Isaac Cordal

L’idée du microcosme de l’homme opposé au macrocosme n’est pas nouvelle : sans avoir à remonter jusqu’aux Pensées de Pascal, on la retrouve chez l’artiste espagnol Isaac Cordal. Dans une série d’interventions et d’installations publiques nommée « Éclipses de Ciment », il met en scène de minuscules personnages d’une quinzaine de centimètres dans le milieu urbain.

Pont de Da Nang 1
  • Découverte

 Un pont soutenu par deux mains géantes à Da Nang au Vietnam

Aujourd’hui, il est l’un des plus hauts lieux du tourisme au Vietnam : le pont doré de Da Nang, surplombant le village français des collines de Ba Na et offrant une vue spectaculaire sur les montagnes alentours.

Bruno Catalano - Les voyageurs 2
  • Découverte

 Des voyageurs qui disparaissent, sculptures surréalistes de Bruno Catalano

Impossible de rester de marbre face aux voyageurs incomplets de Bruno Catalano qui semblent disparaître sous nos yeux et dont seuls des lambeaux demeurent.  Et si cela nous touche autant, c’est parce que leur histoire est profondément humaine, intrinsèquement liée à la vie de l’artiste lui-même.