Requiem pour les Barthélemy
Requiem pour les Barthélemy

Mais je rêve !

Le 6 octobre 2018 - 
Mairie du 3ème et du 16ème arrondissement // 

  • Mais je rêve de Déborah Chock (1)
  • Mais je rêve de Déborah Chock (2)
  • Mais je rêve de Déborah Chock (3)
  • Mais je rêve de Déborah Chock (4)
  • Mais je rêve de Déborah Chock (5)
  • Mais je rêve, nuit
  • Mais je rêve, jour

 

La nuit est pleine de mystères. Qui n’a jamais fait de cauchemars intrigants ? Qui n’a jamais rêvé d’amour, de perte ou de situations complètement extravagantes ? Nos rêves, vaisseaux de notre subconscient, peuvent être aussi oppressants que libérateurs. C’est pourquoi cette installation va vous laisser songeur, tout en mettant tous vos sens en alerte ! Non vous ne rêvez pas, des toiles tendues, telles des voiles, nous emmènent dans un univers fantasmé, où l’invisible prend vie. Ces toiles en perpétuel changement sont remplies de couleurs et de mots : les émotions nous envahissent à leur vue. Laissez donc votre inconscient vous guider à travers votre vision de ces œuvres poétiques. Chacun d’entre nous peut s’approprier ces toiles et leurs histoires pour en donner sa propre définition. Cette très belle installation, presque magique, vous donnera à coup sûr envie de (re)découvrir l'art contemporain. Peut-être porterez-vous plus attention à vos rêves à l’avenir ? Quelle belle occasion que d’aller voir une installation sur les rêves lors de la Nuit Blanche…

Several sail-like canvases that each tell a different story... This dream-like installation is akin to a white canvas on which you can project your own vision.

Dans le cadre de la Nuit Blanche, les œuvres immersives de l'artiste Déborah Chock seront présentées dans les mairies du 3e et 16e arrondissement.

Mairie du 16e arrondissement,
71 Avenue Henri Martin, 75016
Nuit du 6 au 7 octobre 2018
De 19h à 1h du matin
Entrée libre



Requiem pour les Barthélemy