fbpx
Port Royal - Sébastien Bourdon
Port Royal - Sébastien Bourdon

Naissance de la sculpture gothique. Saint Denis, Paris, Chartres : 1135-1150

Du 10 octobre au 31 décembre 2018 -
Musée Cluny //

  • Fabriquée  à  Chartres  pour  l’abbaye  de  Saint-Denis  (?) Enluminure  sur  parchemin Paris,  Bibliothèque  nationale  de  France,  département  des  Manuscrits
©  Philippe  Plagnieux,  Claudine  Lautier
  • Fabriquée  à  Chartres  pour  l’abbaye  de  Saint-Denis  (?) Enluminure  sur  parchemin Paris,  Bibliothèque  nationale  de  France,  département  des  Manuscrits
©  Philippe  Plagnieux,  Claudine  Lautier
  • Fabriquée  à  Chartres  pour  l’abbaye  de  Saint-Denis  (?) Enluminure  sur  parchemin Paris,  Bibliothèque  nationale  de  France,  département  des  Manuscrits
©  Philippe  Plagnieux,  Claudine  Lautier
  • Provient  de  la  cathédrale  Notre-Dame  de  Chartres,  portail  sud  du  Portail  royal Calcaire  lutétien  (liais) Chartres,  cathédrale  Notre-Dame,  trésor  (DRAC  Centre-Val  de  Loire).  Propriété  de  l’État,  classé  au  titre  des  monuments  historiques  sur  la  liste  de  1840 
©  DRAC  Centre-Val-de-Loire  /  François  Lauginie
  • Provient  de  la  cathédrale  Notre-Dame  de  Chartres,  portail  sud  du  Portail  royal Calcaire  lutétien  (liais) Chartres,  cathédrale  Notre-Dame,  trésor  (DRAC  Centre-Val  de  Loire).  Propriété  de  l’État,  classé  au  titre  des  monuments  historiques  sur  la  liste  de  1840 
©  DRAC  Centre-Val-de-Loire  /  François  Lauginie
  • Provient  du  cloître  de  l’abbaye  de  Saint-Denis Calcaire Paris,  musée  de  Cluny  –  musée  national  du  Moyen  Âge
©  Service  presse  RMN-Grand  Palais  (musée  de  Cluny  -  musée  national  du  Moyen-Âge)  /  Michel  Urtado
  • Provient  du  cloître  ou  de  la  salle  capitulaire  de  l’abbaye  de  Coulombs  (Eure-et-Loir) Calcaire Paris,  musée  du  Louvre,  département  des  Sculptures.
©  Service  presse  Rmn-Grand  Palais  (musée  du  Louvre)  /  Adrien  Didierjean
  • Provient  de  l’église Saint-Jean-Baptiste  de  Carrières-sur-Seine  (Yvelines)Calcaire  polychromé Paris,  musée  du  Louvre,  département  des  Sculptures 1612
©  Musée  du  Louvre,  dist.  Rmn-Grand  Palais  /  Pierre  Philibert
  • Provient  de  la  cathédrale  Notre-Dame  de  Paris,  portail  sud  de  la  façade  occidentale  dit  «portail  Sainte-Anne» New  York,  The  Metropolitan  Museum  of  Art.
©  The  Metropolitan  Museum  of  Art,  Dist.  RMN-Grand  Palais  /  image  of  the  MMA
  • Provient  de  l’abbatiale  de  Saint-Denis,  portail  sud  de  la  façade  occidentale  Calcaire  lutétien  (liais)Paris,  musée  de  Cluny  –  musée  national  du  Moyen  Âge
©  Service  presse  RMN-Grand  Palais  (musée  de  Cluny  -  musée  national  du  Moyen-Âge)  /  Michel  Urtado
  • Provient  de  l’abbatiale  de  Saint-Denis,  portail  nord  de  la  façade  occidentale  Calcaire  lutétien  (liais) Baltimore,  The  Walters  Art  Museum
©  The  Walters  Art  Museum,  Baltimore
  • Provient  de  l’abbatiale  de  Saint-Denis,  portail  sud  de  la  façade  occidentale  Calcaire  lutétien  (liais)Paris,  musée  de  Cluny  –  musée  national  du  Moyen  Âge
©  Service  presse  RMN-Grand  Palais  (musée  de  Cluny  -  musée  national  du  Moyen-Âge)  /  Michel  Urtado
  • Provient  de  l’abbatiale  de  Saint-Denis,  portail  sud  de  la  façade  occidentale  Calcaire  lutétien  (liais)Paris,  musée  de  Cluny  –  musée  national  du  Moyen  Âge
©  Service  presse  RMN-Grand  Palais  (musée  de  Cluny  -  musée  national  du  Moyen-Âge)  /  Michel  Urtado

 

En termes de sculpture, de cathédrale, de chapiteau corinthien et de tout ce qui se rattache au monde obscur de l’art de la pierre et des constructions du Moyen-âge, on a tendance à simplifier les choses en distinguant deux périodes bien définies : le roman et le gothique. Pourtant, la transition entre ces courants aux caractéristiques reconnaissables ne s’est pas faite du jour au lendemain. En clair, la sculpture gothique n’est pas marquée d’une croix rouge dans le calendrier du XIIe siècle. Les commissaires de cette exposition ont donc du mener leur enquête, pour mieux saisir et partager ce style, synonyme de changement et de renouveau, notamment en Ile-de-France. Car tout est parti de cette région, plus particulièrement des trois cathédrales emblématiques alors : Saint-Denis, Paris et Chartres, de 1135 à 1150. Sur ce trio de chantiers précurseurs, l’art roman est laissé de côté pour des techniques – stylistiques et iconographiques – innovantes. Le secret de cette audace ? La communication, via les carnets de modèles qui circulaient notamment, entre les sites, maîtres d’œuvre, sculpteurs et commanditaires respectifs. Ainsi, pour ne citer qu’un exemple, les portails à statues-colonnes inventés par les artisans besognant à l’abbatiale de Saint-Denis, se retrouvent épanouis à la cathédrale de Chartres. Désireux de rompre avec l’art roman – pas assez riche pour ces hauts lieux de pouvoir – les sculpteurs trouvent un nouveau souffle d’inspiration dans l’Antiquité classique. Ainsi, qu’il s’agisse des vitraux, des tympans ou des enluminures, les répertoires se répondent et s’exaltent mutuellement, dans un art hybride. Si ces carnets ont aujourd’hui disparu, l’exposition traduit comme il se doit leur esprit et leur rôle : celui d’assumer et de mettre à profit la concurrence rude entre ces villes, ce qui finalement, a eu du bon.

Admire and understand the transition between roman art and gothic sculpture in Saint-Denis, Paris and Chartres, from 1135 to 1150.

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Vous aimerez aussi…

Football
  • En famille

Corps & sport

Du 16 octobre 2018 au 5 janvier 2020 - Cité des Sciences et de l'Industrie // Plutôt judo ou piscine ? // Quoi de mieux pour se préparer à l’arrivée des Jeux Olympiques 2024 en France, qu’une…

Itō Shinsui, Femme se noircissant les sourcils, 1928
  • Ethnique
  • En famille

Estampes japonaises

Du 6 octobre 2018 au 6 janvier 2019 - Fondation Custodia // Si l’on vous parle d’art japonais et d’estampes, vous imaginerez sans doute très naturellement un art ancien, voire au mieux une vague…

3875 -®R Thenadey-EPPDCSI (13)
  • En famille
  • Numérique

Informatique et sciences du numérique

Collection permanente - Palais de la Découverte //  Mode déchiffrage activé Vulgariser une science complexe est loin d’être une tâche aisée, on en conviendra. Mais le Palais de la Découverte…

© J.Lentignac
  • Classique

Dans la maison du Tigre

Exposition permanente - Musée Clémenceau // Quatre pièces, un jardin privé et une vue imprenable sur la Tour Eiffel : autant d’atouts immobiliers qui ont dû séduire Georges Clémenceau lorsqu’il…


Port Royal - Sébastien Bourdon