Requiem pour les Barthélemy
Requiem pour les Barthélemy

André Cervera

Jusqu'au 17 novembre 2018 - 
Galerie Frédéric Roulette //

  • (c) collection particulière
  • (c) André Cervera
  • (c) André Cervera
  • (c) André Cervera
  • (c) André Cervera
  • © Arts in the City

 

Détournements de maîtres //

Une impression de déjà-vu s’empare du visiteur face aux toiles qui composent cette exposition foisonnante. Un air des Ménines, un petit quelque chose de La Liberté guidant le peuple… C’est presque un jeu que de déambuler parmi les peintures d’André Cervera. Une démarche totalement assumée par l’artiste français originaire de Sète, qui explique avoir voulu s’imprégner de la palette, du style pictural et de l’univers de certains grands maîtres afin « d’en extraire la substantifique moelle ». Ainsi, depuis les œuvres d’une dizaine de ces figures de l’Histoire de l’art – de Rembrandt à Delacroix et de Van Gogh à Bacon – il en propose une version détournée et actualisée. La Marianne victorieuse devient alors chef de file du peuple de Damas, tandis que l’infante espagnole semble bien gênée de devoir se changer devant tout le monde… Par ces huit-clos aux motifs exotiques, aux contours soulignés et toujours habités de visages masqués, les scènes deviennent des mascarades inquiétantes. Une interprétation qui se fait ainsi dénonciatrice, mais toujours à travers un message maîtrisé et une esthétique expressionniste : sûrement le meilleur moyen de peindre le monde dans ses pires excès. Décidément, il vaudra mieux y regarder à deux fois.

The contemporary artist André Cervera is inspired by history of art’s figures like Rembrand and Delacroix to create expressionist paintings.

 


Vous aimerez aussi…

Geoffroy  Mathieu,  Le  principe  de  ruralité  Préparation  du  sol  avant  les  semis  de  Mizuna  sur  les  toîts  du  Fashion  Center  d’Aubervilliers  par  la  société  TOPAGER,  mai  2017
  • Photo
  • Gratuit

Photographier Paris

Jusqu'au 5 janvier 2019 - Hôtel de Ville // Nouveaux regards sur la ville // Après un mois de novembre ponctué par les nombreuses foires dédiées à la photographie ayant eu lieu dans la capitale,…

©  Sophie  Calle  /  ADAGP,  Paris  2018
  • Gratuit
  • Concert

Parce que & Souris Calle

Jusqu’au 22 décembre 2018 - Galerie Perrotin // « Un seul être vous manque et tout est dépeuplé ». Ce célèbre poème de Lamartine pourrait facilement servir d’introduction à la nouvelle exposition…

©  Pascal  Convert
  • Photo

Revoir Bamiyan, carte blanche de Pascal Convert

Jusqu'au 28 janvier 2019 - Musée national des arts asiatiques // De style gréco-bouddhique, les bouddhas de la falaise de Bamiyan en Afghanistan font le pont entre la culture bouddhique indienne…

(c) Manu Wino
  • Photo
  • Gratuit

Manu Wino - Rock in Paris

Jusqu'au 5 janvier 2019 - Paris est une photo // Frénésie, euphorie, transe : les états des grandes figures de la scène musicale sont nombreux quand celles-ci se retrouvent face à la foule. Si ces…


Requiem pour les Barthélemy