Insolite - Des chefs-d’œuvre de l'art version chinoise

Ce que le Louvre serait dans l’Empire du Milieu //

Botticelli, Ingres, Chassériau, Georges de La Tour, Vermeer ou Manet… Si l’on pourrait croire, de loin, à une visite du Musée du Louvre, ou du moins, à une exposition de copies de maîtres, ce n’est pourtant pas tout à fait cela. Indice : observez les visages. Dans les peintures de Yin Xin, dandy chinois né en 1959 et installé en France depuis 1994, tous les sujets sont étonnamment sinisés.

  • Yin Xin, Venus, After Botticelli, 2008
  • Yin Xin, Gentlemena, 2017
  • Yin Xin, La Dame à l'hermine, d'après Léonard da Vinci
  • Yin Xin, Mona Lisa, d'après Léonardo da Vinci
  • Yin Xin, Pierrot, d'après Watteau, 2002
  • Yin Xin, Déjeuner sur l'herbe, d'après Manet

 

Les peintures classiques de l’Histoire de l’art deviennent ainsi métissées, comme un juste retour pour cet art français qui s’inspire de la culture orientale depuis le XVIIIe siècle. Au total, ce sont ainsi trois siècles de peinture qui sont revisités, culturellement « réappropriés » par cet artiste amoureux de l’Occident, tombé en extase devant un Georges de La Tour à son arrivée à Paris.

Si cette série de copies a débuté dans un but d’apprentissage, afin de s’approprier la technique picturale, c’est finalement son style que Yin Xin a trouvé, celui des « Métamorphoses ». Et elles étonnent sans nul doute, font sourire un peu de par leur aspect instinctivement inhabituel : c’est bien là qu’est le problème. Le travail du peintre montre à quel point les modèles asiatiques manquent à l’histoire de l’art européen, plus encore que les individus d’origine africaine. Faites vous-même le test : combien de profils d’Extrême-Orient avez-vous croisé lors de votre dernière visite au Louvre ?

Par ses toiles justes, Yin Xin semble réparer ce méfait, conséquence d’un acte manqué ou, plus probable, du racisme anti-asiatique régnant alors en Europe. Des œuvres qui promettent une belle prise de recul sur notre culture fantasmée.

>> Découvrir l'artiste

 


Vous aimerez aussi…

© Succession Picasso, Paris, 2019

Loterie caritative : un tableau de Picasso pour la modique somme de 100€

Récemment, Care a initié en association avec l’animatrice et productrice de télévision Péri Cochin une loterie caritative sous le nom de « 1 Picasso pour 100€ ». Une levée de fonds au service du financement d’un projet permettant à 200 000 personnes en Afrique d’accéder à l’eau potable.

© Musée d'art moderne Ricci Oddi, Plaisance, Italie

Un tableau de Klimt retrouvé dans le jardin d’une galerie Italienne

Vous n’allez pas en croire vos oreilles ! Un tableau du peintre autrichien Gustav Klimt, a été retrouvé dans le jardin d’un musée du nord de l’Italie. Une découverte des plus inattendues ! Le contexte de cette découverte est d’autant plus cocasse, on vous raconte.

Photo : © I. Anneix et H. Combal-Weiss

L’envers du décor : un week-end contemporain gratuit au Palais de la Porte Dorée

Palais de la Porte Dorée
Du 31 janvier au 2 février 2020

L’envers du décor débarque une troisième fois au Palais de Porte Dorée ! Pour ceux qui n’en ont jamais entendu parler, L’envers du décor est un événement créatif réunissant une palette de jeunes artistes contemporain.

©AFP / SIA KAMBOU

Côte d’Ivoire : l’art protège la forêt !

Le parc national Banco ça vous dis quelque chose ? Une forêt tropicale d’environ 3.500 hectares au cœur d’Abidjan en Côte d’ivoire. Une étendue de nature de plus en plus menacée par la déforestation, une cause commune à de nombreuses forêts qui a l’heure actuelle devient un problème considérable pour notre planète.