Actu - Le musée de Damas rouvre ses portes après 6 ans

Un nouvel accès possible à ce lieu de culture fondé en 1920 //

Après 6 ans de fermeture à cause de la guerre civile, le Musée National des antiquités de Damas, en Syrie, a rouvert dimanche dernier une de ses ailes.

Fermé un an après le début des hostilités durant lesquelles la ville était devenue la cible de tirs et de bombardements fréquents, de crainte d’être endommagé ou pillé, le musée avait transféré de nombreuses pièces de ses collections en lieux sûrs.

En effet, dans ce pays qui abrite plus de 700 sites archéologiques, les menaces de la guerre sont importantes pour ce patrimoine pourtant souvent classé. Parmi ceux-ci, la célèbre cité de Palmyre prise pour cible par l’Etat islamique et qui a connu de gros dommages, notamment la destruction de son Arc de triomphe. Un des imposants lions en pierre, vieux de 2000 ans, provenant de la cité est d’ailleurs aujourd’hui conservé dans les jardins du musée national. Comme lui, 300 000 objets et manuscrits syriens ont été mis à l’abri des conflits depuis 2012.

Si pour l’instant les visiteurs n’ont accès qu’à une seule des salles, pouvant admirer 1500 objets sur plus de 100 000 possédés par l’institution, ils pourront bientôt redécouvrir le musée dans son intégralité ainsi que son fonds impressionnant, allant des conquêtes d’Alexandre Le Grand (IV siècle avant JC) au début des conquêtes musulmanes (époque moderne).

Un symbole de retour à la stabilité, plus de sept ans après le début de ce conflit opposant le régime de Bachar al-Assad aux forces jihadistes.


Vous aimerez aussi…

© Olafur Eliasson
  • Actu
  • Découverte

Actu - Olafur Eliasson de retour à la Tate Modern

Your Spiral View //

© Creapills
  • Actu
  • Insolite

Insolite - Le Lac des Cygnes à 10 000 mètres d'altitude

Assister à un ballet dans un avion ? C'est la chance que des passagers d'un vol Air France en partance de Shangaï pour Paris ont eue. 

unnamed (1)
  • Actu

Actu - Nouvelle acquisition du MuMa

Le musée d'art moderne André Malraux du Havre vient de faire une nouvelle acquisition, et pas des moindres. Il s'agit de l'oeuvre fauve d'Albert Marquet, Le Havre, le bassin datant de 1906. 

©Christie's
  • Actu
  • Scandale

Actu - Toutânkhamon aux enchères relance le débat sur la restitution des oeuvres

La très célèbre maison de vente Christie’s fait encore parler d’elle en mettant aux enchères ce jeudi à Londres un objet représentant le dieu Amon sous l’apparence de Toutânkhamon, ce malgré les foudres du Caire.