Insolite - Un festival pour écouter de la musique en dormant

Pyjama party //

Que diriez-vous de participer à un festival de musique où le but n’est pas de danser mais de dormir ? Les « nuits sonorisées » sont une initiative de l’association genevoise Bamba Triste. Le principe ? Passer la nuit avec 30 autres personnes, de 22h30 à 7h, confortablement allongé sur un matelas, musique électronique relaxante dans les oreilles. Organisées dans le cadre du festival « Rêves et illusions » qui se déroule à la mi-octobre, les « nuits » sont précédées d’activités relaxantes proposées par les différents stands installés dans le local de St-Jean. Bar à tisanes, massages thaïlandais et exposition contemplative pour se mettre dans les conditions idéales de sommeil. A 22h30, place à l’artiste, un nouveau chaque soir, qui bercera le public pendant 9 heures.

« Le but est de faire vivre une expérience immersive aux participants dans une salle de concert aménagée, de créer une atmosphère sensorielle unique » expliquent les membres de l’association. Le public tombe en effet dans un état de conscience particulier, pendant lequel la rêverie est stimulée par les ondes de la musique électronique.

Un concept venu des États-Unis qui risque fort de séduire le public suisse et français la première édition du festival en 2016 avait déjà récolté de nombreuses critiques positives.


Vous aimerez aussi…

Musée en herbe, capture d'écran
  • À la maison
  • En famille

Le musée en Herbe vous conte l'histoire de tableaux de Matisse, Chagall ou Miró

Le musée en Herbe, qui rend accessible l'art à tout un chacun, les grands comme les petits, à partir de trois ans, poursuit sa démarche de pédagogue en nous racontant l'histoire d'un ou de plusieurs tableaux dans des vidéos de deux à cinq minutes.

MjAyMDA1MTM2ZDNjYzgzMTY2NTE3OTcwMGZiOGFlMzRlZmE0ZTE
  • Actu

Nouvelle mesure pour les écoliers de Caen: le musée remplace les salles de classe

À défaut d’être trop petite pour respecter les mesures de distanciation sociale, les salles de classes des écoliers caennais laissent place aux grandes salles des musées.

Le Cri Edvard Munch couleurs
  • Actu

Des chercheurs révèlent pourquoi les couleurs du « Cri » d’Edvard Munch s’estompent

Des scientifiques ont découvert qu'Edvard Munch avait peint son chef d’œuvre avec une peinture de mauvaise qualité qui s’altérerait au contact de la respiration humaine, écartant la luminosité comme principale source de détérioration. 

Manchots musee nelson-atkins kansas-city
  • Actu
  • Insolite

 Des manchots du zoo de Kansas City visitent un musée

Le directeur du musée Nelson-Atkins et le PDG du zoo de Kansas City ont eu la drôle d’idée d’emmener des manchots en virée au musée. Ils auraient même préféré Le Caravage à Monet !