Découverte - Il fait pousser des objets design dans son jardin !

Gavin Munro est un designer hippie dans l'âme... //

  • Gavin Munro © Full Grown
  • Gavin Munro © Full Grown
  • Gavin Munro © Full Grown
  • Gavin Munro © Full Grown
  • Gavin Munro © Full Grown
  • Gavin Munro © Full Grown
  • Gavin Munro © Full Grown
  • Gavin Munro © Full Grown
  • Gavin Munro © Full Grown
  • Gavin Munro © Full Grown
  • Gavin Munro © Full Grown

 

Après des études de design, le Britannique Gavin Munro travaille dans une agence londonienne et crée des meubles design : sa vie apparemment bien réglée ne lui convient pourtant pas. Il quitte tout pour partir aux États-Unis, en Californie. C’est en se promenant sur une plage de San Francisco, lieu connu pour son passé hippie et son actuel vivier technologique, en observant des morceaux de bois flottant que lui vient l’idée qui changera sa vie…

Son projet « Full Grown » transforme le bois, matériau brut et vivant, en un objet utilitaire (chaises, lampes, tables) unique au monde. La technique utilisée est simple, mais élaborée : des tuteurs sont placés de façon à ce qu’en se développant et en poussant, des branches d’arbustes prennent la forme voulue par Gavin : celle d’une chaise, notamment.

Gavin a aussi été inspiré par son propre passé : il a dû porter un appareillage et subir de nombreuses opérations étant petit pour redresser sa colonne vertébrale.

La création de chaque meuble demande donc beaucoup de temps : entre quatre et huit ans ! Les arbustes poussent en Angleterre, sur un immense terrain que l’équipe de Gavin entretient depuis 2011, toute l’année, pour créer des meubles écoresponsables et naturels, qui polluent beaucoup moins que des meubles traditionnels. Pour commander une de ces pièces, il faut se projeter dans l'avenir ! Seuls 30 meubles sont fabriqués par an ( 10 chaises, cinq tables, 15 lampes et autres abat-jours) : il faut donc s'inscrire sur une liste d'attente ou faire des précommandes, à réception dès ... 2025 ! Il vous en coûtera plusieurs milliers d'euros pour ces objets au design insolite et naturel (aux alentours de 5000 euros pour une chaise, entre 5 000 et 1000 pour une table basse...).

Cette technique n’est pourtant pas nouvelle, et existe depuis des millénaires : les Grecs et les Égyptiens faisaient par exemple « pousser » des tabourets.

>> Découvrez la boutique en ligne de l'artiste


Vous aimerez aussi…

Aheneah - No glass to hold me back
  • Découverte

Du Street art au point de croix! La brillante idée d’Aheneah

Renouveler l’esthétique du street art et dépasser les frontières, c’est tout l’objectif de la jeune artiste portugaise Aheneah – de son vrai nom Ana Martins. Munies de vis et de fil, elle crée de larges œuvres murales à base de point de croix. Une œuvre absolument stupéfiante, qui défie les codes traditionnels.

Craig Alan - Joker 2
  • Découverte

 Les regroupements de foules incroyables des portraits de Craig Alan

La série « Populus, Figurative » de Craig Alan met en scène de petits personnages se réunissant pour former des portraits d’hommes et de femmes célèbres – Marilyn Monroe, James Bond, Gandhi, John Lennon, la reine Elizabeth… Dans « Populus, Conceptual » et « Populus Abstract » ils se regroupent pour créer des formes non figuratives.

Leandro Erlich
  • Découverte

Leandro Erlich pose une échelle vers le ciel

Fortement imprégné de l’esthétique du réalisme magique, c’est en Nouvelle Orléans que Leandro Erlich a pour la première fois l’idée de ce qui deviendra ensuite ses installation phares « Window and Ladder – Too Late for Help » ou « L’ultime déménagement ».

Adrian Gray - Stonebalancing 5
  • Découverte

 La zen-attitude des roches en équilibre d’Adrian Gray

Pas un mouvement brusque, pas un souffle, pas un tressaillement… et peut-être est-il possible d’imiter l’artiste britannique Adrian Gray, qui a initié une nouvelle forme d’art. Le « stonebalancing », ou l’art que trouver l’équilibre des roches, est une forme de land art basée sur l’assemblage de pierres, en utilisant uniquement les forces cinétiques naturelles.