Ornans - Courbet dessinateur

Musée Courbet
Du 14 février au 29 avril 2019

Du 15 février au 29 avril 2019 -
Musée Gustave Courbet //

Il y a 200 ans naissait Gustave Courbet dans la jolie ville d’Ornans dans le Doubs. 2 siècles plus tard, le maître de la peinture réaliste, sans doute l'un des artistes les plus connus du XIXe siècle, est à nouveau célébré dans son fief et en son musée. Une année ponctuée d’événements pour ce bicentenaire exceptionnel, à commencer par le coup d’envoi des festivités, avec cette exposition-choc : Courbet dessinateur. On le connaissait peintre aux 1000 toiles, à la rigueur sculpteur… mais dessinateur pas vraiment. Et effectivement, l’authentification des dessins de Courbet est très compliquée et sujette à polémique. Souvenez-vous aussi dans les années 80, le scandale de l’exposition allemande qui était censée présenter plus de 200 dessins de l’artiste, œuvres qui s’avérèrent toutes être des fausses sauf deux... A Ornans, seuls des dessins authentiques sont présentés. Un corpus de 75 œuvres, dont une vingtaine de dessins inédits, validés par une armée d’une vingtaine d’experts et de spécialistes.

 

9

L’année 2019 est marquée par le bicentenaire de la naissance de Gustave Courbet : c’est donc l’occasion de (re)découvrir l’art passionné de cet esprit libre, qui refusait les étiquettes et les compromis. Cette première exposition de l’année dédiée à Courbet donne le ton, puisqu’elle est centrée autour d’une des facettes les moins connues de l’artiste, c’est-à-dire sa pratique du dessin. Qu’importe le médium, que ce soit par la peinture, la sculpture ou le dessin, l’enfant terrible s’exprime haut et fort. Sa verve et sa fougue en font, malgré lui, le chef de file du mouvement réaliste. Ce courant artistique, né en Angleterre et en France au milieu du XIXe siècle, a pour but de traduire la réalité du monde et ses problématiques sociales et politiques. Les réalistes, en littérature aussi bien qu’en peinture, rejettent le romantisme, le classicisme et toute forme d’idéalisation outrancière. Jugez vous-même en lisant la déclaration de Courbet : « J'ai étudié, en dehors de tout esprit de système et sans parti pris, l'art des anciens et des modernes. […] ma pensée n'a pas été davantage d'arriver au but oiseux de "l'art pour l'art". Non ! J'ai voulu tout simplement puiser dans l'entière connaissance de la tradition le sentiment raisonné et indépendant de ma propre individualité. ». Une exposition inédite vous attend pour une plongée exaltante et sensible dans « les mœurs, les idées, l'aspect» du siècle de Courbet.

Découvrez l'exposition en images :

 

41


Vous aimerez aussi…

Capture d’écran 2021-09-27 170316
  • Vidéo
  • Classique

 L'exposition éblouissante des Nuits Électriques au MuMa

MUMA
du 3 juillet au 29 octobre 2020

Lorsque vous pénétrez au MuMa du Havre, vous êtes éblouis par les jeux d’ombres et de lumières des 150 œuvres, peintures, photographies, aquarelles ou gravures présentées ici, à l'occasion de l'exposition Nuits électriques.

default
  • Photo
  • Festival

Plongée au cœur du Festival 1000e de secondes

Saint-Mathurin-sur-Loire
Du 15 juin au 15 septembre 2024

Bienvenue au Festival 1000ème de secondes, à Saint-Mathurin sur la photographie sportive, nous offrant une expérience immersive sur les mondes du sport et de l'art.

origine du monde- musée d'orsay
  • Actu
  • Scandale

L’Origine du Monde de Courbet vandalisée, une attaque contre l'art ou une revendication artistique ?

Comment une œuvre aussi emblématique que  « L'Origine du Monde » de Gustave Courbet peut-elle devenir la cible d'un acte de vandalisme ? Cette question brûlante secoue le monde de l'art après que le…

exposition ô sport de jeux pour des dieux muséoparc alésia Statère de Philippe II de Macédoine IVe siècle avant J.-C © Musée-Métropole-Rouen-Normandie - Clichés Y2.tif
  • Découverte
  • Classique

Exposition Ô sport des Jeux pour des dieux au Muséoparc Alésia

Muséoparc d'Alésia - Alise-Sainte-Reine (Centre)
Jusqu'au 30 novembre 2024

Le Muséoparc d'Alésia à Alise-Sainte-Reine nous élève au rang de dieux, avec cette immersion dans la Grèce antique, berceau des JO, jusqu'au 30 novembre 2024.