Scandale – Banksy défend ses droits 

Toujours imité, jamais égalé, les temps ne sont pas faciles pour l’énigmatique Banksy //

Depuis quelques semaines déjà (et jusqu’au 14 avril prochain), le Mudec, un musée municipal situé près de Milan, présente 80 œuvres de Banksy parmi lesquelles des estampes, une soixantaine de pochettes de disques vinyles, quelques flyers et des fanzines … et, comme d'habitude, cette exposition a lieu sans le consentement de l’artiste. Elle a pu voir le jour grâce aux prêts de quelques collectionneurs.

Les expositions organisées sans l’aval du street-artiste ne sont pas rares. En revanche, c’est la première fois qu’il porte plainte ! Mais pourquoi ? Il a estimé que le musée était allé trop loin en proposant dans sa boutique des mugs et agendas représentant ses street-art les plus connus. Fin 2018, il a attaqué le musée et au début de l'année 2019, il a obtenu gain de cause : les produits dérivés ont été retiré de la vente.

C’est bien la première fois que Banksy s’insurge contre une institution. Il a pourtant toujours refusé les droits d’auteur qui lui revenaient et n’a jamais tiré aucun profit de la vente de ses œuvres à des prix faramineux. Peut-être allons-nous bientôt savoir qui se cache derrière le célèbre pseudonyme…

Pour tout savoir sur Banksy, c'est par ici


Vous aimerez aussi…

© Stefan Draschan
  • Actu
  • Découverte

Découverte - People Matching Artworks de Stefan Draschan

Et si les visiteurs d'un musée devenaient eux-mêmes des œuvres d'art... La prochaine fois que vous allez voir une exposition, faites attention à comment vous vous habillez! 

© David Stjernholm courtesy of the Kunsthal Charlottenborg, Copenhagen.
  • Actu
  • Scandale

Scandale - L'artiste Ai Weiwei obtient 230 000 € au Danemark

Un concessionnaire Volkswagen a été contraint par la justice de verser 230 000 € à l'artiste chinois Ai Weiwei pour avoir utilisé une de ses œuvres à des fins publicitaires sans son autorisation. 

unnamed (1)
  • Actu

Actu - Nouvelle acquisition du MuMa

Le musée d'art moderne André Malraux du Havre vient de faire une nouvelle acquisition, et pas des moindres.

©Christie's
  • Actu
  • Scandale

Actu - Toutânkhamon aux enchères relance le débat sur la restitution des oeuvres

La très célèbre maison de vente Christie’s fait encore parler d’elle en mettant aux enchères ce jeudi à Londres un objet représentant le dieu Amon sous l’apparence de Toutânkhamon, ce malgré les foudres du Caire.