Actu – Sur la piste du mystère des faux Modigliani

La police italienne a peut-être résolu le mystère de la présence d’une exposition de faux tableaux de Modigliani à Gênes //

Cette peinture, supposée d'Amedeo Modigliani, a été saisie de l'exposition de Gênes et s'est avérée être un faux. © Genova Palazzo Ducale

En juillet 2017, plusieurs experts se sont élevés contre la présentation de fausses œuvres de Modigliani dans une exposition consacrée au maître à Gênes, en Italie. Vingt-et-un tableaux attribués à l'artiste avaient alors été mis sous séquestre par la police italienne. Mais alors, qui sont les auteurs de ce plagiat ? En réalité, il y a maintenant six suspects sous enquête depuis 2017, dont trois nouveaux ajoutés à la liste d'après de récentes enquêtes : Piero Ottorino Martino Pedrazzini, collectionneur et propriétaire de l'un des prétendus faux tableaux; Nicolò Sponzilli, directeur de Mondo Mostre Skira, la société qui a organisé l'exposition; et  Rosa Fasan, une employée de Skira.

Parmi les trois autres suspects en date il y aurait Massimo Vitta Zelman, président de Mondo Mostre Skira ; Rudy Chiappini, commissaire de l'événement à Gênes ; et Joseph Guttmann, un marchand d'art américain d'origine hongroise qui a prêté 11 œuvres contestées à l'exposition - qui était déjà sous enquête en 2017. L’affaire pourrait s’avérer l’une des plus grandes escroqueries de l’histoire récente de l’art, les œuvres de l’artiste livournais étant évaluées à plusieurs dizaines de millions de dollars. En effet, on peut très vite imaginer que ce trafic d'art a des intérêts économiques faramineux, puisqu'en plaçant leurs fausses œuvres dans une exposition, ces réseaux de contrefaçons leur offrent ainsi une légitimité pour pouvoir ensuite les revendre au même prix qu'un Modigliani !

À l'heure actuelle, la police a saisi 21 tableaux, dont 15 attribués à Modigliani (les autres auraient été de Moise Kisling). Les experts en art ont ensuite finalement conclu que 20 des œuvres étaient des contrefaçons. En janvier 2018, les défenseurs des consommateurs italiens réclamaient des remboursements pour les visiteurs ayant payé pour voir l'exposition. Maintenant que le groupe de suspects a été confirmé, les procureurs en Italie examineront les preuves afin de déterminer s’il est suffisant de porter des accusations.

L'année prochaine marquera le centième anniversaire de la mort du célèbre peintre du XXe siècle. Les portraits reconnaissables de Modigliani, avec leurs longs cous emblématiques, comptent parmi les œuvres d'art les plus falsifiées, probablement à cause de la feuille de route de l'artiste aux enchères : un de ses nus inclinables a coûté 170 millions de dollars en 2015. Affaire à suivre...


Vous aimerez aussi…

billet serge gainsbourg
  • Actu
  • Scandale

Actu - Le célèbre billet déchiré par Gainsbourg vendu aux enchères

Une rentabilité imbattable ! Le billet de 500 francs, déchiré et dédicacé par Serge Gainsbourg a été vendu ce mardi pour 5000 euros à la maison Sotheby’s de Paris.

© Paris,Musée de l'Armée/Anne-Sylvaine MARRE-NOËL
  • Actu
  • Insolite

Insolite - Découvrez les secrets de Napoléon dans une expérience immersive

Avis aux amateurs de jeux immersifs et d’Histoire : l’expérience immersive Assassin’s Creed revient du 14 juin au 7 juillet avec son jeu de piste dans l’Hôtel national des Invalides. Ultime session pour découvrir les secrets de Napoléon 1er.

© Festival International Jazz à Megève

Actu - Le Pass Culture en pleine expansion

Le Pass Culture, mesure phare du gouvernement qui garantit gratuitement l’accès à la culture aux jeunes, s’étend de plus en plus.

PHOTO SERGE GUÉROULT
  • Scandale

Actu - Ces œuvres qui ont disparu...

Elles seraient aujourd’hui 50 000 à avoir été prêtées aux musées et aux administrations sans jamais avoir été retrouvées. Ces œuvres de l’État « égarées », brisées ou volées sont tout simplement mal inventoriées sans que personne ne s’en aperçoive.