Découverte - Quand la nature reprend ses droits

  • © Romain Thiery
  • © Romain Thiery
  • © Romain Thiery
  • © Romain Thiery
  • © Romain Thiery
  • © Romain Thiery
  • © Romain Thiery
  • © Romain Thiery
  • © Romain Thiery
  • © Romain Thiery
  • © Romain Thiery
  • © Romain Thiery
  • © Romain Thiery
  • © Romain Thiery
  • © Romain Thiery

 

Le photographe français Romain Thiery parcourt l’Europe depuis près de dix ans à la recherche de vestiges où la nature reprend peu à peu sa place au sein d’une architecture abandonnée.

Lorsqu’un affrontement s’opère entre l’Homme et la nature, il semble actuellement que notre environnement naturel soit en train de perdre la bataille. Mais quand les humains s’absentent, il ne faut pas plus longtemps pour que celui-ci commence à prendre le dessus. Ce phénomène passionne Romain Thiery qui ne cesse de parcourir ces structures construites par l’Homme où la nature recouvre sa place. Ses images capturent le phénomène en jouant sur l’infiltration de la lumière et de la présence du vert flamboyant au sein des bâtiments.

Pianiste amateur et photographe autodidacte, sa passion pour la photographie a débuté il y une dizaine d’années, pour finalement en faire en métier, le jour où il a trouvé un piano oublié dans un château abandonné de France. Mélange de ses deux passions, cette scène fut pour lui la révélation. C’est alors qu’il se met à voyager, à la recherche d’images similaires, de demeures abandonnées avec, non pas des pianos laissés pour compte, mais des endroits où la nature réclame son territoire. Le résultat est fantastique, et nous laisse croire que ce jeune photographe a un bel avenir devant lui. On espère que d’ici quelques années il pourra retrouver ces lieux, afin de capturer la manière dont le temps aura fait réapparaître les trésors cachés de la nature…


Vous aimerez aussi…

cda19_gennevilliers_tresors_en_banlieue_art_contemporain_expo-tt-width-970-height-545-fill-1-crop-0-bgcolor-ffffff
  • Actu
  • Gratuit

La ville de Gennevilliers présente les Trésors de Banlieues

Non, Paris n'a pas le monopole des œuvres d'art. Les communes d'Île-de-France nous en donnent un bel exemple autour de l'exposition gratuite " Trésors de banlieues" à la Halle des Grésillons de Gennevilliers. Parmi les communes participantes, on retrouve Argenteuil, Aubervilliers, Cachan, Epinay-sur-Seine, Issy-les-Moulineaux, Ivry-sur-Seine ou encore Rueil-Malmaison.

© Stefan Draschan
  • Actu
  • Découverte

Découverte - People Matching Artworks de Stefan Draschan

Et si les visiteurs d'un musée devenaient eux-mêmes des œuvres d'art... La prochaine fois que vous allez voir une exposition, faites attention à comment vous vous habillez! 

museum-of-selfies-820x360
  • Actu

Actu - Un Musée du selfie à Budapest

Lilla Gangel et son compagnon Balazs Koltai ont voulu explorer l'obsession du selfie dans le premier musée européen consacré à ce phénomène, ouvert à Budapest depuis décembre dernier.

© David Stjernholm courtesy of the Kunsthal Charlottenborg, Copenhagen.
  • Actu
  • Scandale

Scandale - L'artiste Ai Weiwei obtient 230 000 € au Danemark

Un concessionnaire Volkswagen a été contraint par la justice de verser 230 000 € à l'artiste chinois Ai Weiwei pour avoir utilisé une de ses œuvres à des fins publicitaires sans son autorisation.