Passée au crible : Le modèle noir de Géricault à Matisse

Musée d'Orsay
Du 26 mars au 21 juillet 2019

LA RÉVOLUTION MUSÉALE

  • Vue de l'exposition le Modèle Noir, Musée d'Orsay, Paris (50)
  • Vue de l'exposition le Modèle Noir, Musée d'Orsay, Paris (49)
  • Vue de l'exposition le Modèle Noir, Musée d'Orsay, Paris (48)
  • Vue de l'exposition le Modèle Noir, Musée d'Orsay, Paris (47)
  • Vue de l'exposition le Modèle Noir, Musée d'Orsay, Paris (46)
  • Vue de l'exposition le Modèle Noir, Musée d'Orsay, Paris (45)
  • Vue de l'exposition le Modèle Noir, Musée d'Orsay, Paris (44)
  • Vue de l'exposition le Modèle Noir, Musée d'Orsay, Paris (43)
  • Vue de l'exposition le Modèle Noir, Musée d'Orsay, Paris (42)
  • Vue de l'exposition le Modèle Noir, Musée d'Orsay, Paris (41)
  • Vue de l'exposition le Modèle Noir, Musée d'Orsay, Paris (40)
  • Vue de l'exposition le Modèle Noir, Musée d'Orsay, Paris (39)
  • Vue de l'exposition le Modèle Noir, Musée d'Orsay, Paris (37)
  • Vue de l'exposition le Modèle Noir, Musée d'Orsay, Paris (38)
  • Vue de l'exposition le Modèle Noir, Musée d'Orsay, Paris (36)
  • Vue de l'exposition le Modèle Noir, Musée d'Orsay, Paris (35)
  • Vue de l'exposition le Modèle Noir, Musée d'Orsay, Paris (34)
  • Vue de l'exposition le Modèle Noir, Musée d'Orsay, Paris (33)
  • Vue de l'exposition le Modèle Noir, Musée d'Orsay, Paris (31)
  • Vue de l'exposition le Modèle Noir, Musée d'Orsay, Paris (32)
  • Vue de l'exposition le Modèle Noir, Musée d'Orsay, Paris (30)
  • Vue de l'exposition le Modèle Noir, Musée d'Orsay, Paris (29)
  • Vue de l'exposition le Modèle Noir, Musée d'Orsay, Paris (28)
  • Vue de l'exposition le Modèle Noir, Musée d'Orsay, Paris (27)

 

C'est un événement qui fera date dans l’Histoire de l’art. Pour la première fois en France, le Musée d’Orsay accueille une exposition consacrée au modèle noir, c’est-à-dire, à la représentation de la figure noire dans les beaux-arts. En présentant les œuvres de grands peintres tels que Delacroix, Girodet, Manet, Gauguin ou Matisse, toutes exécutées entre la Révolution française et les années 1940, le musée tente de rattraper des années d’invisibilisation de ces modèles dont on connaît rarement le prénom mais qui pourtant ont eu une grande importance dans la production artistique de l’époque. L’exposition veut redonner une identité propre à chaque modèle, qui en général était anonyme et devait poser silencieusement. On découvre ainsi Joseph, le jeune homme noir qui servit de modèle à Géricault pour le Radeau de la Méduse et par la même occasion, la dimension politique du tableau puisqu’il dénonce l’esclavage. On fait également la connaissance de Laure, la femme de couleur présente dans l’Olympia de Manet, cette toile mythique qui fit scandale au Salon de 1865. Surtout, n’oubliez pas de vous arrêter quelques instants devant les titres de certains tableaux qui ont été rebaptisés pour l’occasion comme le Portrait de Madeleine réalisé en 1800 par Marie-Guillemine de Benoist qui s’intitulait auparavant Portrait d’une négresse. Cette exposition n’est pas conçue comme une ode à la gloire des artistes, mais plutôt à celle de leurs modèles de couleur, bien souvent représentés dans des scènes d’une grande violence. L’on dépasse complètement la sphère esthétique pour se tourner vers des préoccupations plus politiques, sociales et raciales. Une invitation à prendre conscience de tout le chemin parcouru jusqu’à maintenant contre la discrimination, mais aussi - et surtout - du long chemin qu'il reste encore à faire.