Carte blanche à Mr & Pharrell Williams

Musée national des arts asiatiques – Guimet
Du 10 juillet au 23 septembre 2019

  • Vue de carte blanche à Mr & Pharrell Williams au Musée Guimet à Paris(55)
  • Vue de carte blanche à Mr & Pharrell Williams au Musée Guimet à Paris(9)
  • Vue de carte blanche à Mr & Pharrell Williams au Musée Guimet à Paris(11)
  • Vue de carte blanche à Mr & Pharrell Williams au Musée Guimet à Paris(13)
  • Vue de carte blanche à Mr & Pharrell Williams au Musée Guimet à Paris(15)
  • Vue de carte blanche à Mr & Pharrell Williams au Musée Guimet à Paris(20)
  • Vue de carte blanche à Mr & Pharrell Williams au Musée Guimet à Paris(25)
  • Vue de carte blanche à Mr & Pharrell Williams au Musée Guimet à Paris(27)
  • Vue de carte blanche à Mr & Pharrell Williams au Musée Guimet à Paris(27)
  • Vue de carte blanche à Mr & Pharrell Williams au Musée Guimet à Paris(8)
  • Vue de carte blanche à Mr & Pharrell Williams au Musée Guimet à Paris
  • Vue de carte blanche à Mr & Pharrell Williams au Musée Guimet à Paris
  • Vue de carte blanche à Mr & Pharrell Williams au Musée Guimet à Paris
  • Vue de carte blanche à Mr & Pharrell Williams au Musée Guimet à Paris
  • Vue de carte blanche à Mr & Pharrell Williams au Musée Guimet à Paris(43)
  • Vue de carte blanche à Mr & Pharrell Williams au Musée Guimet à Paris(8)
  • Vue de carte blanche à Mr & Pharrell Williams au Musée Guimet à Paris(8)
  • Vue de carte blanche à Mr & Pharrell Williams au Musée Guimet à Paris(8)

 

A CALL TO ACTION

 

Quand l’américain très en vogue Pharrell Williams et l’artiste japonais kawaii Mr se rencontrent pour réaliser leurs rêves d’enfants, ça donne quoi ?

Au musée Guimet, leur installation tranche nettement avec les salles consacrées aux arts asiatiques traditionnels : dans une douce lumière, les deux artistes nous emmènent dans un Tokyo moderne, au style résolument eighties, enseignes au néon et télévisions à tube cathodique à l’appui.

C’est un joyeux chantier, les affiches qui se superposent, semi-arrachées, et les gravats à terre évoqueront à certain une mégapole encore en construction, à la plupart sans doute plutôt les vestiges des années de jeunesse des deux artistes.

Mr reprend ici tous les codes de son univers naïf et joyeux avec ses personnages mangas bien reconnaissables, et centre cette oeuvre autour de l’enfance, avec tables et chaises d’écoliers. Mais qu’apprend-on dans une pareille salle de classe ? La joyeuse imagerie d’enfants avec des armes colorées nous montre qu’on y apprend aux enfants à affronter leur avenir. Ou peut-être l’apprennent-ils eux-mêmes ? Il n’y a pas de professeur ni d’adulte à l’horizon en effet.

Les deux artistes pluridisciplinaires, qui se sont rencontrés cinq ans plus tôt, s’admirent mutuellement et partagent les mêmes visions sur l’avenir. Pour eux, ce projet est une volonté de montrer aux adultes que, dans un monde devenu de plus en plus angoissant du fait des nombreuses problématiques auxquelles nous devons faire face à l’échelle mondiale, il faut revenir à l’enfance et s’inspirer de l’optimisme naturel de nos bambins.

A Call To Action, c’est une vue d’un monde où tout reste à construire, c’est le pari optimiste fait par deux artistes qu’il n’est pas trop tard pour faire du monde un endroit plus innocent et joyeux. Une parenthèse pop et vitaminée qui fait réfléchir.

  • ©Mr. Kaikai Kiki Co, Ltd. All Rights Reserved.

 

Sous le grand dôme du bâtiment principal sont disposés des installations, des tableaux et des sculptures décalés qui invitent à la réflexion : selon Williams, artiste américain aux multiples talents et commissaire de cette exposition, « les enfants font tourner le monde et ce projet se veut un défi aux dirigeants, sommés d’agir immédiatement, pour un avenir meilleur. » Le Japonais Mr. est l’un de ses artistes contemporains préférés, et c’est lui qu’il a choisi pour collaborer à ce projet fantastique dans le monde des enfants, où tout devient possible. Certains sont dépeints de manière symbolique avec des armes pour affronter le chaos, prêts à faire face à ce futur incertain. Mais l’approche est plutôt positive et pleine d’espoir : les jeunes ont le pouvoir d’amorcer un dialogue avec l’art. Cet optimisme est selon les deux artistes, ce potentiel de la jeunesse. Point d’orgue de l’installation, une grande fresque réalisée par Mr. présente une armée de personnages, des enfants, en clin d’œil à la tradition du portrait classique européen. Le quotidien rencontre enfin le surnaturel dans un environnement immersif composé de scènes tirées de la vie quotidienne, absorbée dans un langage poétique qui reflète cette énergie positive de tous les possibles.

An immersive exhibition with Japanese artist Pharrell Williams who uses the positive energy of youth to draw the future.


Expo précédente