Nous les arbres

Fondation Cartier pour l'art contemporain
Jusqu'au 10 novembre 2019

  • Francis Hallé, Figuier étrangleur, Rio Maru, Amazonie péruvienne, 2012.
  • Luiz Zerbini, Philodendron Vermelho I, 2018. Collection de l’artiste, Rio de Janeiro, Brésil.
  • Salim Karami, Sans titre, 2009. Courtesy de la Galerie Polysémie, Marseille, France.
  • expo-nous-les-arbres-a-la-fondation-cartier-un-autre-regard-sur-une-richesse-menacee
  • nous les arbres fondation cartier

 

MONTRER L'INVISIBLE

Une installation qui donne enfin la parole aux arbres. Voilà le projet ambitieux de la Fondation Cartier qui a réuni pour l’occasion artistes, scientifiques, mais aussi botanistes et philosophes, autour de ce même projet, interrogeant ainsi la relation de l’Homme à la nature. Une attention particulière est portée sur ces anciens membres de la communauté des vivants, restés trop longtemps méconnus. Capacités sensorielles, aptitude à la communication, développement d’une mémoire, symbiose avec d’autres espèces et influence climatique, la révélation de ces facultés nous invite à émettre l’hypothèse fascinante d’une « intelligence végétale » qui pourrait apporter des éléments de réponse à bien des défis environnementaux. Parmi les grandes figures du parcours ayant tenté de rendre visible l’invisible, on retrouve Francis Hallé, dont les carnets de planches conjuguent l’émerveillement du dessinateur face aux arbres et la précision de l’intime connaissance du végétal – témoin direct d’une rencontre entre la science et le sensible. Entre onirisme et savoir scientifique, le parcours invite à une douce flânerie par un retour aux origines du vivant.

An installation that gives the floor to the trees. This is the ambitious project of the Fondation Cartier which gathered for the occasion artists and scientists.


Expo précédente

Expo suivante