Actu - Le cousin du Diplodocus n'a pas trouvé preneur

« Skinny », un sauropode proche parent du diplodocus a fait un flop aux enchères ce jeudi à la maison de ventes française Aguttes. Sa valeur était estimée entre 1,5 et 2 millions d’euros.

  • © Aguttes
  • © Aguttes
  • © Aguttes

 

Il mesure six mètres de hauteur et 13 mètres de longueur, ce sauropode aux dimensions impressionnantes surnommé « Skinny » - pour sa ressemblance avec le dinosaure herbivore du Jurassique – est pour l’instant exposé dans l’un des terminaux de l’aéroport de Heathrow, près de Londres. Dressé sur ses pattes arrière, son squelette offre un spectacle à couper le souffle des voyageurs. Son déménagement sous le tunnel de la Manche était donc prévu ce mois-ci, à la maison Aguttes pour trouver ses nouveaux acquéreurs, à un prix estimé entre 1,5 et 2 millions d’euros. Après son apparition il y a 150 millions d’années, il s’agirait aujourd’hui de l’un des plus importants fossiles de son espèce découverts depuis la fin du siècle dernier : Skinny serait un sauropode de la famille des Diplodocinae, appartenant à un nouveau genre qui n’a pas encore reçu de nom scientifique.

Trouvé il y a sept ans dans le désert du Wyoming aux Etats-Unis, son squelette reste en bon état et a conservé près de 90 % de ses ossements d'origine. Fait rare : il présente même encore des fragments de peau fossilisée... À faire frémir dans un musée ! Et pourtant, contre toute attente, celui-ci n'a pas trouvé de preneur : "J'ai eu des acheteurs jusqu'à 1,150 million d'euros mais le propriétaire, qui était dans la salle, en voulait 1,2 million, pas un sou de moins", a raconté à l'AFP le commissaire-priseur, Claude Aguttes. Il a tenté une enchère à 1,180 million. "Mais je n'ai eu personne". La Maison Aguttes a donc retiré le fossile de la vente organisée dans un hôtel de luxe parisien. "Les enchères c'est très capricieux (...) Je ne me fais pas de souci. Le propriétaire le vendra le prix qu'il souhaite, c'est sûr. Peut-être aura-t-il une proposition dans deux jours" avoue-t-il. Affaire à suivre !


Vous aimerez aussi…

Crédit image: Instagram sculpttheworld
  • Découverte
  • Insolite

Des œuvres d’art sublimes ornées de pierre sur les plages galloises

L’artiste gallois se positionne au cœur de cette pratique artistique par le biais de laquelle il réalise des œuvres d’arts absolument sublimes avec des pierres.

Screenshot_2020-02-12 Galería OMR ( galeriaomr) • Photos et vidéos Instagram
  • Actu
  • Scandale

Une critique d’art détruit accidentellement une œuvre estimée à 18.000 euros

C’est la dégringolade ! Lors d’une exposition organisée à Mexico à l’occasion de la seizième édition de la Zona Maco, Alvelina Lésper détruit par accident une œuvre de Gabriel Rico, un artiste contemporain.

© DR
  • Découverte
  • Insolite

Des chewing-gums jetés deviennent des œuvres d’art !

L’art est partout ! Le street artiste Ben Wilson n’hésite pas à nous le prouver grâce à ses créations. Des œuvres singulières réalisées sur les chewing-gums des trottoirs anglais. Original non ?

©REUTERS/Toby Melville
  • Actu

L’œuvre « The Splash » de David Hockney vendue à plus de 23 millions de livres !

L’annonce est tombée ! Hier soir, « The Splash », la célèbre toile de David Hockney, a été adjugée chez Sotheby’s, à 23,1 millions livres soit 27.7 millions d’Euros. Une somme colossale !