BORDEAUX // Renversant !

Du 15 mars au 30 juin 2019 -
Cité du Vin - Bordeaux //

On se rend aujourd’hui à la Cité du Vin, une nouvelle institution de moins de 5 ans, déjà une véritable référence dans le patrimoine culturel français, évidemment située à Bordeaux… Un musée sur cet art de vivre tellement cher à notre culture, des terroirs aux vignobles en passant par l’histoire du nectar des vignes, des vins du monde entier, au-delà du Bordelais magnifiquement représenté ici quand même – qu’on se rassure ! – en ses terres.

Et l’exposition qu’on a choisi de vous présenter est consacrée au verre dans l’art contemporain, ou comment bouteilles et carafes prennent des airs d’œuvres d’art.

700m² de surprise et d’émerveillement, une centaine d’objets de verre fonctionnels, mais pas que ! Nous sommes entre art et design, des œuvres d’art surprenantes, parfois même déroutantes ou carrément délirantes.

Le génie technique des souffleurs de verre se mêle au génie créatif et à la fantaisie des designers. Le verre d’une carafe semble se mouvoir et se fondre dans des objets sublimement mis en scène, se prêter au jeu du détournement, pour être révélé comme vous ne l’avez jamais vu.

Ici les grands noms s’enchaînent et nous donneraient presque le vertige, de Castiglioni à Le Gall, d’Othoniel à Starck. Des géants de la scène internationale aux côtés d’œuvres inédites, spécialement créées pour l’exposition.

Tout commence par le fonctionnel pour glisser progressivement vers le symbolique, nourri par le génie, la créativité folle et les associations d'idées délirantes des artistes qui transforment ce matériau tellement quotidien en véritable œuvre d’art. Une fois passée la phase didactique de l’explication des objets et de leur usage, vient celle de l’émerveillement, au-delà des verres à boire et des bouteilles à conserver…

Fonctionnels donc au début. Comme les "verres à nez" qui démarrent l'exposition, joyeusement détournés pour prendre la forme d'un nez, crochu, effilé ou épaté qui respirera le vin, des verres à Cognac par l'artiste Jean-Michel Othoniel, une bouteille qui siffle, une palette de magnums de Romanée-Conti de l'artiste Nicolas Boulard comme un magnifique hommage aux vendanges qui n’ont jamais eu lieu à cause du phylloxera. Philippe Starck détourne la forme du calice, les bouteilles se prennent pour des luminaires avec la composition très originale du designer Arik Levy.

Françoise Quardon insère un crâne de verre dans le décanteur, Fabrice Hyber crée une "bouteille-estomac" qui se remplit par son fond, Joséphine Wister Faure a inséré dans une bouteille un dispositif sonore où siffle le chanteur Matthieu Chedid, l'américaine Beth Lipman reconstitue en verre une nature morte hollandaise évoquant un banquet terminé, une œuvre qui symbolise la mélancolie de l’après-fête…

Une carte blanche a par ailleurs été donnée à la designer Matali Crasset qui a inventé pour l'occasion un verre qui se cueille à l'arbre... Une création d’une incroyable poésie, un "objet à boire" nomade en forme de boules que l'on suspend aux ceps de vigne et d'où l'on peut déguster le vin "en phase avec la nature et comme à la fontaine". Des verres tout en rondeurs suspendus aux branches d’un arbre imaginaire, comme une invitation à déguster en pleine nature pour réinventer un rituel de dégustation.

On découvrira aussi des œuvres expérimentales réalisées par des étudiants brillants qui ont planché sur les carafes et décanteurs de demain avec des maîtres verriers: une carafe à vin chaud, une bouteille à compartiment glaçon intégré, bouteille qui peut être utilisée debout ou couchée, une carafe toupie sidérante...

Coup de cœur aussi pour l’application mobile remarquable et gratuite qui permet de découvrir l’exposition à son rythme. Le samedi, n’hésitez pas à vous inscrire aux dégustations nomades, qui vous offrent de découvrir l’exposition en vivant les expériences sensorielles proposées par les artistes avec de nouveaux rituels de dégustation. Une exposition particulièrement bien nommé, « renversante ! »

Commissaire : Bettina Tschumi.
Copyright : studio MB/ XTU architects / La Cité du Vin

  • Kristina Gläsener, Cross filter, 2013 HBKSaar
  • Jean-Michel Othoniel Coffret Beauté du Siècle, 2007Société Jas Hennessy & Co© Photo Gilles de Beauchêne
  • Matali Crasset,Vino Sospeso, 2018© Photo Pascal Boudet
  • ve Wols, Belgian wine, 2013 (2 pièces)Ecole nationale supérieure des arts visuels-La Cambre
  • Bouteille « Château Meisenthal »Ecole nationale supérieure des arts visuels -La Cambre
  • Arnaud Eubelen, Pantone Canteen, 2013Ecole nationale supérieure des arts visuels -La Cambre
  • Anthony Duchêne Verres à nez, 2015Réalisation CIAV MeisenthalGalerie Yoko Uhoda, Liège, Belgique
  • Arik Levy JAR RGB, 2013 Lasvit
  • Berdaguer & Pejus, Jardin d'addiction, 2011 MaquetteCoproduction CIRVA, FRAC PACA, MarseilleCollection artiste, Marseille, France © Photo Blaise Adilon
  • ade Menève, Badiane, 2013 Ecole nationale supérieure des arts visuels -La Cambre
  • Fabrice HyberBouteille estomac, 1993Coll. Claude Bonan, Montpellier© Photo Frédéric Jaulmes
  • Fabien VERSCHAERE Eat me, service, 2009CIAV Meisenthal© Photo Frédéric Goetz

 

QUAND ART ET DESIGN S’EMPARENT DU VERRE

Quand l’art et le vin se rencontrent, cela donne un évènement inédit … et renversant ! Plus d’une centaine d’objets en verre réalisés durant ces vingt dernières années, ainsi que des dessins, des performances, des vidéos et des projets sont à découvrir pour mieux comprendre tout le processus créatif lié au verre. Dans un cadre épuré, se côtoient des objets fonctionnels, mais aussi symboliques de Gaetano Pesce, Hubert le Gall, Achille Castiglioni, Jean-Michel Othoniel ou encore de Philippe Starck, avec des œuvres inédites de matali crasset et du cinéaste Jérôme de Gerlache. La bouteille et la carafe sont les points de départ de cette longue réflexion qui entraîne le visiteur vers les détournements inventifs des designers et créateurs. Du sable au verre, du raisin au vin et de l’objet utilitaire à l’œuvre inédite, vous allez découvrir tous leurs secrets. Le métier de vigneron n’est pas non plus oublié puisque vous pouvez suivre le travail de Stéphane Derenoncourt le temps d’un millésime. Quel meilleur endroit que La Cité du Vin, ce lieu culturel où s’exprime toute l’âme du vin, pour accueillir cette exposition incroyable à mi-chemin entre tradition et expérimentation ?

Les photos de l'exposition :

  • Vue de l'exposition Renversant à la Cité du Vin à Bordeaux (1)
  • Vue de l'exposition Renversant à la Cité du Vin à Bordeaux (2)
  • Vue de l'exposition Renversant à la Cité du Vin à Bordeaux (3)
  • Vue de l'exposition Renversant à la Cité du Vin à Bordeaux (4)
  • Vue de l'exposition Renversant à la Cité du Vin à Bordeaux (5)
  • Vue de l'exposition Renversant à la Cité du Vin à Bordeaux (6)
  • Vue de l'exposition Renversant à la Cité du Vin à Bordeaux (7)
  • Vue de l'exposition Renversant à la Cité du Vin à Bordeaux (8)
  • Vue de l'exposition Renversant à la Cité du Vin à Bordeaux (9)
  • Vue de l'exposition Renversant à la Cité du Vin à Bordeaux (10)
  • Vue de l'exposition Renversant à la Cité du Vin à Bordeaux (11)
  • Vue de l'exposition Renversant à la Cité du Vin à Bordeaux (12)
  • Vue de l'exposition Renversant à la Cité du Vin à Bordeaux (13)
  • Vue de l'exposition Renversant à la Cité du Vin à Bordeaux (14)
  • Vue de l'exposition Renversant à la Cité du Vin à Bordeaux (15)
  • Vue de l'exposition Renversant à la Cité du Vin à Bordeaux (16)
  • Vue de l'exposition Renversant à la Cité du Vin à Bordeaux (19)
  • Vue de l'exposition Renversant à la Cité du Vin à Bordeaux (20)
  • Vue de l'exposition Renversant à la Cité du Vin à Bordeaux (21)
  • Vue de l'exposition Renversant à la Cité du Vin à Bordeaux (22)
  • Vue de l'exposition Renversant à la Cité du Vin à Bordeaux (27)