Landerneau - Cabinets de curiosités

Fonds Hélène et Edouard Leclerc pour la culture
Du 23 juin au 3 novembre 2019

Bazar… comme c’est bizarre… Le Fonds Hélène & Édouard Leclerc n’en finira donc jamais de nous surprendre avec ses expositions toutes plus surprenantes et grandioses les unes que les autres. Et cette fois-ci place aux cabinets de curiosités, à mi-chemin entre sciences et arts. 1 500 objets aussi exceptionnels qu’insolites et mystérieux nous accueillent ici dans cette immense cave aux trésors recréée pour nous éblouir. Et ça marche ! 15 ambiances singulières ont été confectionnées, 15 regards différents, tous en lien avec leur collectionneur. Car qui dit « cabinet de curiosités », dit aussi « collection et sensibilité individuelle » de celui qui ira dénicher des trésors parfois aussi hallucinants qu’hallucinés. 1 000 m² à regarder, à observer dans le moindre détail, dans le moindre recoin, des objets qui vont de la Renaissance avec ce premier cabinet de curiosité peint en 1690 par le florentin Domenico Remps, jusqu’à aujourd’hui avec des installations contemporaines de Théo Mercier ou Miquel Barcelo. Nous y observons tour à tour de magnifiques horloges à automates, des ferronneries, des insectes classés selon leur couleur, des espèces en voie de disparition parées de leurs plus beaux apparats, un portrait de Marylin, des cas scientifiques sortis de la faculté de médecine de Montpellier comme ces frères siamois, une femme à barbe, des foetus, le gisant en cire d’une Vénus anatomique, des boîtes de sardines, des lapins pantoufles qui dialoguent avec une hyène naturalisée. Ici toutes les curiosités, même les plus banales peuvent prétendre au statut d’œuvres d’art ! Les cabinets de curiosités étaient un incontournable à une époque où la science ne répondait pas encore aux nombreuses questions du vivant, ils étaient un lieu secret, un musée privé bien caché, objet d’immense fierté des collectionneurs, qui rivalisaient d’originalité dans leurs trouvailles. On appréciait leur étrangeté et leur caractère poétique. Et ici nous traversons les salles comme les époques, nous butinons de cabinet en trésor… Les curiosités d’hier le sont-elles encore aujourd’hui ? La dernière salle nous interpelle : face à une photographie géante d'un entrepôt d'Amazon, on s’interroge… N’est-ce pas ici le plus grand cabinet de curiosité de notre temps?

 

46

Laissez-vous surprendre par ces curieuses fantaisies d’artistes et collectionneurs. Entrez dans ces « cabinets de curiosités », et leurs mondes bizarres et bigarrés, des plus mystérieux aux plus étrangement familiers, peuplés d’objets et d’histoires qui traversent les temps, à la croisée des arts, des cultures, des sciences et des lettres. Lieu essentiel de la culture renaissante et baroque, cet instrument de savoir autant que de plaisir esthétique s’est effacé devant le rationalisme des Lumières, ne subsistant que dans les musées secrets de quelques collectionneurs nostalgiques. Pourtant cette étrangeté détient de nombreux aspects poétiques, et suscita au début du XXe siècle une résurgence d’intérêt chez les historiens, quelques amateurs et surréalistes, par leurs associations farfelues. Dans ce parcours de près de 100m2 à l’étonnante scénographie, vous découvrirez à quoi ressemblent aujourd’hui ces cabinets de curiosités. S’ouvrant sur une mise en perspective historique, la visite s’intéresse donc essentiellement aux regardeurs qui auront réinventé le concept dans les dernières décennies. Des personnalités singulières comme le fondateur de la Maison Rouge, Antoine de Galbert aux artistes comme Miquel Barceló, Jean-Jacques Lebel ou Théo Mercier, tous vous donnent leur version du cabinet de curiosités du moment présent.

 

10


Vous aimerez aussi…

Capture d’écran 2021-09-27 170316
  • Vidéo
  • Classique

 L'exposition éblouissante des Nuits Électriques au MuMa

MUMA
du 3 juillet au 29 octobre 2020

Lorsque vous pénétrez au MuMa du Havre, vous êtes éblouis par les jeux d’ombres et de lumières des 150 œuvres, peintures, photographies, aquarelles ou gravures présentées ici, à l'occasion de l'exposition Nuits électriques.

grotte de Trabuc - 1600 bougies (6)
  • Découverte
  • En amoureux

Les 1600 bougies de la Grotte de Trabuc : des visites inédites

Grotte de Trabuc
Du 24 juillet au 22 août 2024

Ne manquez pas cette occasion de découvrir la beauté naturelle de la grotte de Trabuc, transformée en une œuvre d'art vivante par la lueur de ces 1600 bougies.

Grottes de Plouymeyssac, Dordogne, 28 décembre 2021
  • Découverte
  • En famille

Les illuminations du Gouffre de Proumeyssac : une Cathédrale de Lumières

Gouffre de Proumeyssac
Jusqu'au 31 août 2024

Le Gouffre de Proumeyssac, étonnante cavité de calcaire surnommée la Cathédrale de Cristal, s'offre une mise en lumière incroyable.

© Cyrille Beudot
  • Découverte
  • En famille

 Regalia, le spectacle estival à la Cathédrale de Reims

Cathédrale de Reims
Jusqu'au 29 septembre 2024

À Reims, le spectacle Regalia invite les spectateurs à une immersion totale au cœur de l'histoire de France, jusqu’au dimanche 29 septembre 2024.