Moulins - La sculpture bourbonnaise

Musée Anne-de-Beaujeu
Du 13 avril 2019 au 8 mars 2020

  • Vierge à l’Enfant Souvigny
  • L'Education de l'enfant Musée du Louvre
  • Panneau aux armes de Pierre II de Bourbon et Anne de France
  • Sainte Barbe Jaligny
  • Tête de femme musée du Louvre

 

La sculpture dans le duché des Bourbons connaît à la fin du Moyen Âge et au début de la Renaissance une qualité inégalée. Partez à la découverte de ces chefs-d’œuvre réalisés par les « imagiers », nom alors donné aux sculpteurs. Les commandes princières, les sujets de prédilection, les techniques de création, mais également le destin souvent chaotique de ces sculptures jusqu’à leur restauration, tout vous est dévoilé ! Grâce aux prêts du Musée du Louvre et et aux sculptures conservées par le musée Anne-de-Beaujeu, ce dernier devient un véritable havre de paix pour des œuvres parfois mises en péril. Ainsi vous pourrez admirer l’allure de Saint Georges terrassant le dragon, la sérénité de Sainte Madeleine, ou encore l’apprentissage de la lecture de Jésus-Christ par la Vierge, avec un livre sur lequel est déjà inscrit son destin tragique. Un parcours spécifique a d’ailleurs été conçu pour le jeune public offrant à tous une leçon de la plus haute stature.

LE SAVIEZ-VOUS ?

La Vierge à l’Enfant avec saint Jean-Baptiste est une sculpture inspirée d’un texte de la fin du XIIIe siècle, Méditations sur la vie de Jésus-Christ. L’agneau que Jean-Baptiste présente à Jésus symbolise le sacrifice du Sauveur. Malgré une apparence de grande simplicité, les trois figures forment une composition habile et les regards échangés traduisent pleinement l’appréhension du futur sacrifice.