Actu - Nouvelle acquisition du MuMa

Le musée d'art moderne André Malraux du Havre vient de faire une nouvelle acquisition, et pas des moindres. Il s'agit de l'oeuvre fauve d'Albert Marquet, Le Havre, le bassin datant de 1906.

© MuMa

Le Havre/ Charles Maslard

Le tableau sera visible pour la première fois lors des Journées du Patrimoine, en septembre. Il sera tout naturellement au centre de l'attention.

Mais à quoi ressemble-t-il ? On distingue d'abord une partie de la Place de l'Arsenal avec les baraques de la fête foraine du 14 juillet, un mât portant trois drapeaux aux couleurs de la France, puis, plus loin, le Bassin du Roy et le bordant, le quai des casernes, avec la haute silhouette de l'Hôtel Suisse. Le Havre n'est en effet pas seulement le berceau de l'impressionnisme, mais aussi celui du fauvisme, même si on a tendance à l'oublier. Albert Marquet était un des artistes de ce mouvement d'avant-garde. Le corpus de ses œuvres fauves peintes au Havre se résume à 18 œuvres, quasiment toutes indisponibles sur le marché de l'art, ce qui en fait une acquisition majeure pour le musée, même si il conservait déjà 12 toiles et 23 dessins de l'artiste. L'oeuvre a été achetée auprès de la Galerie de la Présidence pour 400 000 €, grâce à un financement exceptionnel : la ville du Havre, l'Etat, la région de Normandie, l'Association des Amis du MuMa et des entreprises y ont participé.


Vous aimerez aussi…

Site officiel Pompéi

Une villa spectaculaire de Pompéi ouverte au public

L’éruption du Vésuve a tout enseveli sur son passage, Pompéi n’était plus. Une perte considérable d’un riche patrimoine datant de 79 a.p J-C constitué de constructions, de peintures murales, d’objets.

Journal Charlie Hebdo, Mémoires

Bientôt une nouvelle maison de presse en France !

L’annonce est tombée ! Lors du cinquième anniversaire de l’attentat contre « Charlie Hebdo », le ministre de la Culture Franck Riester a annoncé la création d’une « maison du dessin de presse et du dessin satirique ».

© Hôtel Drouot
  • Actu
  • Insolite

La météorite de 364 kilos est rentrée bredouille

Peine perdue pour ce colosse de l'espace estimé entre 80 000 et 120 000 euros !

photos du spectacle © Yuki Moriya _Courtesy of Yamaguchi Center for Arts and Media [YCAM]
  • Actu
  • Spectacles

 Actu - Quand la danse rencontre l'intelligence artificielle

La nouvelle technologie peut faire bien des choses à notre place, mais est-elle capable de danser comme nous ?