Charlotte Perriand, l'exposition d'un monde nouveau à la Fondation Vuitton

Fondation Louis Vuitton
Jusqu'au 24 février 2020

Des œuvres grandioses signées Fernand Léger, Picasso, Calder, Miro ou Sonia Delaunay... ça n’est pourtant pas l’objet de cette exposition. Atypique. Ces toiles XXL ne sont ici que pour rendre compte de la modernité d’une architecte trop méconnue du grand public, en faisant dialoguer ses œuvres design avec celles de ses amis, eux aussi trop précurseurs en leur temps. L’objet ici ce sont donc les bancs, chaises et autres objets d’un mobilier très actuel, que vous n’aviez peut-être pas tout de suite repéré tant il nous est familier. Elle est l’ancêtre d’Ikea, l’ombre de Le Corbusier avec qui est collaborera pendant 10 ans, une icône du design qui a révolutionné nos intérieurs, son nom : Charlotte Perriand, disparue il y a tout juste 20 ans à 96 ans… Les cuisines bar ouvertes sur le salon qui sortent « Madame » de sa cuisine pour l’ouvrir à ses convives, les tables extensibles, les meubles combinatoires, les bibliothèques de séparation de l’espace, dites « nuage », c’est elle ! Quelle audace pour une architecte des années 30 que de faire du manque d’espace son domaine de prédilection, pour inventer un monde nouveau, un véritable art de vivre. Une femme éminemment libre, pionnière de la modernité, l'une des personnalités phares du monde du design du XXe siècle qui a, à travers ses œuvres, su anticiper les débats contemporains autour de la femme et de la place de la nature dans notre société. La Fondation Vuitton lui consacre l’intégralité de ses espaces – 10 salles, réparties sur 4 étages. Son mobilier épuré à l’extrême, aussi stylé que malin, ne plaisait pas forcément à tout le monde en son temps. Et pour cause, mettre du caoutchouc, du contreplaqué ou de l’aluminium dans les intérieurs bourgeois de l’époque, habillés de bois et d’or, c’était osé. Pire, dynamiter les cloisons bien pensées des grandes demeures pour se concentrer sur des espaces dépouillés, modulables, étriqués… Allant jusqu’à proposer des meubles en kit… Trop moderne, trop radical dans une société qui érige le conservatisme en valeur reine. Et quel choc, 90 ans plus tard, de reconnaître ici la bibliothèque que nous avons tous chez nous. Pas une ride, pire même, encore extrêmement tendance. Pour Charlotte Perriand, l’art n’est pas qu’un objet de délectation, le beau ne compte que s’il est fonctionnel. L’exposition est conçue comme une immersion dans ses intérieurs visionnaires, son Appartement idéal au mobilier en acier chromé d’une modernité impensable en 1927, sa Maison du jeune homme qui agence sur 16m2 tout le nécessaire à la vie quotidienne – nous sommes en 1935 -, son « Refuge Tonneau » conçu en 1938 comme une navette moderne pouvant accueillir une dizaine de personnes dans un espace compacté au maximum, sans oublier ses constructions mythiques pour la station des Arcs (Savoie), sur lesquelles elle travaillera plus de 20 ans, ou sa Maison de thé réalisée pour l’UNESCO à la fin de sa vie (1993). En révolutionnant la conception architecturale de l’habitat, Charlotte Perriand a permis la naissance d’une femme nouvelle, non réductible à son foyer. Mais pas seulement. Elle saisira avant tout le monde l’importance de renouer avec la nature dans nos intérieurs urbains, avec ses robustes tables en bois, aux formes "libres", douces et totalement asymétriques. 70 ans de design se racontent ici magnifiquement, et rendent enfin hommage à cette grande dame de l’architecture, qui a permis à chacun d’avoir un petit bout d’harmonie dans son chez-soi.

VISIONNAIRE

  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (2)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (3)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (4)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (5)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (6)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (7)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (8)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (9)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (10)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (11)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (12)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (13)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (14)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (15)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (16)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (17)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (18)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (19)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (20)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (21)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (22)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (24)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (25)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (26)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (27)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (28)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (29)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (30)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (31)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (32)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (33)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (34)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (35)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (36)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (37)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (38)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (39)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (40)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (41)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (42)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (43)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (44)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (45)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (46)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (47)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (48)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (49)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (50)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris (51)
  • Vue exposition Charlotte Perriand - Fondation LV - Paris

 

Qui était vraiment Charlotte Perriand ? Architecte et designer de génie, cette femme exceptionnelle a révolutionné le XXe siècle dans sa façon de penser l’espace. Pour cette pionnière de l’architecture moderne qui nous a quittés il y a 20 ans, la nature doit être préservée plutôt que sacrifiée pour les besoins de l’habitat humain. Son regard sur l’environnement est émerveillé et bienveillant, nous intimant de composer avec ce que nous donne la Terre pour y faire vivre l’Homme. Un message effectivement très en avance sur son temps. Une conception de l’art visionnaire qui dépasse les frontières, saluée aussi bien en France qu’aux Etats-Unis, au Japon qu’en Indonésie. Mais il n’y a pas que les limites géographiques que l’artiste repousse, s’attachant à valoriser l’art au féminin, s’engageant dans ses créations à défendre des causes politiques, et refusant le cloisonnement des disciplines artistiques, faisant du design un art de vivre à part entière, un art total, mêlant peinture, sculpture, architecture… Pour elle, l’objet d’art n’est pas qu’un objet de délectation, il est aussi le fer de lance des transformations sociétales de demain.

  • Fondation Louis Vuitton - Charlotte Perriand (2)
  • Fondation Louis Vuitton - Charlotte Perriand (3)
  • Fondation Louis Vuitton - Charlotte Perriand (4)
  • Fondation Louis Vuitton - Charlotte Perriand (5)
  • Fondation Louis Vuitton - Charlotte Perriand (6)
  • Fondation Louis Vuitton - Charlotte Perriand

 

Une vision partagée avec ses compagnons de route, Fernand Léger, Le Corbusier, Hans Hartung et Pierre Soulages. Des noms qui ont davantage marqué les mémoires, magnifiquement réunis ici autour de cette grande dame de l’art, parfois oubliée, enfin ressuscitée. Une artiste follement inspirante, indépendante et brillante, qui nous prend par la main pour faire jaillir de la nature des objets impensables, empreints d’une sensibilité sans faille, nous rappelant – s’il en était besoin – que le combat pour protéger notre planète n’a pas d’âge. Au travers d’une déambulation libre dans 10 galeries, la Fondation Vuitton nous invite aussi bien à découvrir son Appartement idéal fait de meubles en acier chromé (dès 1927) – avec sa fameuse « chaise longue » ou son « fauteuil grand confort » –, à observer son Refuge Tonneau (1938) ou à visiter sa Maison de Thé réalisée pour l’Unesco en 1993. Rééditions exclusives de créations iconiques, présentation de pièces historiques exceptionnelles, photographies avant-gardistes de celle qu’on surnommait « l’œil-éventail » tant elle savait être attentive au monde, aux êtres et aux choses, une plongée fascinante dans l’imaginaire bien réel d’une artiste qui risque bien de vous transmettre sa contagieuse soif de liberté.

Not yet visited the Fondation Louis Vuitton ? Here is the reason why you must do it! Charlotte Perriand a visionary designer whom, despite her death, still inspires us!